Théâtre

Piotr Fomenko rejoint ses maîtres

Le célèbre metteur en scène russe Piotr Fomenko, s’est éteint ce jeudi 9 août 2012 dans un hopital de Moscou à l’âge de 80 ans, alors qu’il travaillait sur la pièce de Pouchkine, Boris Godounov.

Artiste polyvalent, Piotr Fomenko fut reconnu non seulement pour sa mise en scène, qu’il s’agisse d’adaptations de pièces de théâtre ou de romans, mais aussi pour  ses talents de réalisateur, s’illustrant au cinéma comme à la télévision.

Amoureux du théâtre russe de Pouchkine, Tolstoï ou Tchekov à Riazanov ou Mikhalkov, Piotr Fomenko s’intéressa tout autant au théâtre français, mettant en scène dans les années 1970 La Guerre de Troie n’aura pas lieu de Giraudoux ou Le Misanthrope de Molière à la Comédie de Léningrad. Plus récemment en 2003, il mit en scène à la Comédie Française, La Forêt d’Alexandre Ostrovski, montrant avec brio un monde corrompu par l’argent en opposition avec l’authenticité du théâtre lui-même. La pièce fut acclamée par la critique et Piotr Fomenko loué comme le nouveau « Molière Russe ».

Artiste du monde, ses pièces voyagèrent en Europe, rencontrant tantôt le succès, tantôt la censure. En 1966, les représentations de La Mort de Tarelkine d’Alexandre Soukhovo-Kobyline, furent interrompues, sans pour autant décourager le maître russe.

C’est ainsi que le monde du théâtre rend hommage à un artiste apprécié pour son ironie, son goût de la perfection, sa grande considération pour la liberté des interprètes et sa capacité à actualiser avec un grand talent le théâtre classique…

Dead can dance, la résurrection
La faute originelle de Daniel Picouly
DIANE ZORZI DU MAGAZINE DES ENCHÈRES

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture