Théâtre
Perle du OFF : « A table, chez nous, on ne parlait pas » par Lisa Pajon et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

Perle du OFF : « A table, chez nous, on ne parlait pas » par Lisa Pajon et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre

18 juillet 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Lisa Pajon et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre nous reviennent cinq ans après Deux Frères et les lions (coup de coeur 2015 du club de la presse au Festival d’Avignon). Leur nouvelle pièce est joyeuse en même temps que tout en finesse et âpre. 

Lisa Pajon et Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre sont d’abord intelligents et sensibles. Il y a quelque chose qui fait penser à Federico Fellini et  Giulietta Masina dans ce couple d’artistes attachants, rayonnants et créatifs. 

Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre est un merveilleux auteur de théâtre. Il a voulu ici essayer de comprendre et donc de nous expliquer ce qui est arrivé à son père en août 1943 lorsqu’il est parti pour le service du travail obligatoire, le S.T.O., et pourquoi surtout son père n’en a jamais parlé. Qu’est arrivé à cet homme de 20 ans en 1943 qui fait des études de droit plutôt brillantes, qui tombe amoureux pour la première fois, qui se passionne pour les romans d’aventure et qui brusquement est arraché à son quotidien et qui, à son retour en 1945, arrête ses études de droit,  se découvre une haine pour son premier amour et se retrouve dans l’incapacité d’ouvrir le moindre livre.

La pièce est un acte d’amour d’un fils pour un père qui n’a pas su désobéir à son père

Cet homme de 22 ans va comprendre que, au nom d’une instance qui nous surplombe, un père a concédé sacrifier son fils. A la différence du fils d’Abraham il n’a pas été sauvé à la dernière seconde par une intervention divine. Son père l’a livré aux gendarmes pour partir travailler à l’effort de guerre nazi. La pièce est paradoxalement une pièce sur l’amour d’un fils pour son père. En cela elle nous bouleverse déjà. En cela elle sait être joyeuse, optimiste, vivante. Elle est aussi une pièce sur le silence d’un homme, sur la tristesse, sur le sacrifice, sur la mort et sur la haine.  Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre y est tout simplement irrésistible ;  il nous emporte des rires, des sourires de joie, des pincements au coeur d’inquiétude, des espoirs vains et des pleurs,  des chaudes larmes qui nous assaillent devant le spectacle âpre d’une relation terrible père-fils,  d’un amour œdipien brisé par un surmoi venu d’ailleurs, importé par la religion, la morale patriotique et l’apologie de  l’obéissance militaire. Voici la succulente aporie de cette histoire : un père doit apprendre à son fils à désobéir, pour lui obéir justement.  C’est là son premier emploi et sa dignité. 

La mise en scène épouse le trait de la confession. Nous sommes saisis par le comédien qui nous attrape complices dans sa vie, dans ses confidences, dans ses rêves, ses cauchemars. Et Lisa Pajon est formidable. En chemin, nous sommes invités au milieu même de la douleur psychique inextinguible, d’un traumatisme de guerre qui en cache un autre : celui inconsolable de la déception du Père.

Une fois de plus Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre  aura utilisé sa science du récit, son art de l’acting et sa belle gueule de comédien pour nous faire vivre une tranche de vie inoubliable et bouleversante.

A ne pas rater, la pièce est une des perles du festival.

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à retrouver ici.

A table, chez nous, on ne parlait pas., par Hédi Tillette de Clermont-Tonnerre et Lisa Pajon, Les Halles, du 10 au 26 juillet – relâche les 13, 20 juillet à 11h30. Durée : 55min. 

Photo crédit : Baptiste Muzard.

Les soirées musicales estivales du festival Idéal au Potager du roi à Versailles
AVIGNON OFF 2022 : « Grosse » ou la tyrannie de l’apparence
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture