Théâtre

Théâtre : Orgasme adulte échappé du zoo

Théâtre : Orgasme adulte échappé du zoo

13 décembre 2011 | PAR Sandrine et Igor Weislinger

Une comédie d’après Dario Fo et Franca Rame

Une série de sketches met en scène des femmes victimes de la modernité: une femme active débordée qui tente de concilier sa vie de famille avec son travail dont elle fait des cauchemars, une femme au foyer rendue cinglée par son environnement familial, une fille qui se fantasme en princesse de contes de fée dominant son prince charmant et une Alice au pays des cauchemars traquée par un lapin obscène, qui se demande si elle devient folle.

 

 

 

 


Dario Fo est un homme de théâtre contemporain spécialisé dans le burlesque, le satirique et la comédie, ses pièces sont parmi les plus jouées au monde, la Comédie Française lui a rendu hommage l’an dernier en mettant en scène sa pièce Mystère bouffe et fabulages. L’univers de l’auteur italien Dario Fo et de sa femme Franca Rame est très particulier. Il s’agit ici de réjouir la femme par une comédie où elle n’est plus la victime mais la maîtresse, dominant les situations ou disons plutôt tentant de gérer sa vie parce que cela ne marche pas vraiment.

La mise en scène n’est pas à la hauteur de la loufoquerie et de l’inventivité extrême du texte et c’est dommage parce que le décor est remarquablement bien trouvé, même s’il pourrait être mieux exploité encore, les costumes pas mal du tout surtout celui du lapin et les actrices déploient une belle énergie mais manquent de conviction, il y a quelques maladresses en particulier dans les transitions et le second sketch s’étire trop en longueur en comparaison des autres. Il reste un mois de répétitions après cette première pour parfaire un ensemble qui pourrait être prometteur. Le lieu est atypique et ne manque pas de charme, il faut prendre le temps de s’arrêter au théâtre du temps et ne pas courir après l’horloge comme l’Alice déjantée de cette pièce pour apprécier ce spectacle dont le texte à lui seul justifie le déplacement.

 

Le dictionnaire de l’Académie française, garant du bon usage, s’enrichit de 4.000 mots nouveaux
Le 21 décembre à l’Atelier de Paris, la danseuse Olivia Grandville ouvre ses répétitions au public
Sandrine et Igor Weislinger

One thought on “Théâtre : Orgasme adulte échappé du zoo”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *