Théâtre
Olivier Sauton aurait oublié qu’il est raciste; le La Bruyère déprogramme sa pièce.

Olivier Sauton aurait oublié qu’il est raciste; le La Bruyère déprogramme sa pièce.

27 février 2017 | PAR David Rofé-Sarfati

Alors que depuis plusieurs saisons son spectacle Luchini et moi  connaît un succès public et bien que sa collaboration avec Dieudonné était connue du monde du théâtre, la vigilance d’internautes exhume des anciens twits de Olivier Sauton au racisme, à l’antisémitisme et à l’homophobie rances et assumés.

Dont l’anthologique daté du 28 mars 2013 :
« J’encule tous les nègres, les gnakoués, les bougnoules. Mais pas les juifs. Parce que je voudrais pas avoir les asso anti racistes sur le dos » sic

2-1-768x385-1

L’entourage professionnel du comédien tombe des nues. Le monde du théâtre, de la culture et les amoureux de Luchini déplorent cette soudaine intrusion de l’idéologie raciste. Olivier Sauton reconnaît avoir dépassé les bornes et explique qu’il avait « oublié » resic avoir tenu de tels propos, preuve absolue de la nature définitivement raciste de l’individu car qui d’autre pourrait oublier de tels propos.

affiche-lantis-mite

Hier (27 Février 2017) le théâtre La Bruyère réagit sous la forme d’un communiqué sur son site  :

Nous apprenons avec stupéfaction l¹existence de tweets nauséabonds publiés de 2012 à 2014 par l¹acteur Olivier Sauton, actuellement à l¹affiche de « Fabrice Luchini et moi »  au Théâtre La Bruyère.  Ces prises de position choquantes et confirmées par la participation de Monsieur Sauton à différents projets impliquants des personnes condamnées à de nombreuses reprises pour négationnisme et incitation à la haine raciale sont radicalement incompatibles avec nos valeurs et celles du théâtre que nous défendons. La direction du théâtre fera savoir dans les prochaines 48 heures les suites qu¹elle entend donner à cette affaire. 

Lors d’une réunion du 28 février, l’équipe du Théâtre La Bruyère a pris la décision d’annuler les représentations du spectacle « Fabrice Luchini et moi » écrit, mis en scène et interprété par Olivier Sauton.

Antoine m’a vendu son destin/Sony chez les chiens
« À l’assaut de l’empire du disque » Le hold up musical du siècle raconté par Stephen Witt !
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture