Théâtre

Nanine au Théâtre du Nord, avant Avignon !

Nanine au Théâtre du Nord, avant Avignon !

25 juin 2013 | PAR Audrey Chaix

 

Quelle riche idée de Laurent Hatat d’avoir été dénicher cette pièce méconnue du répertoire de Voltaire, qui ne se contentait pas d’écrire des pamphlets et des contes philosophiques, mais savait aussi manier la plume dramaturgique… Nanine est une pièce révolutionnaire pour son époque : le comte est veuf, la baronne lui fait du gringue, mais peu lui chaut : celle pour qui son cœur bat, c’est la charmante Nanine, de basse extraction, certes, mais douce et intelligente, et il entend bien l’épouser, sans se soucier des conventions. 

Laurent Hatat a fait le choix d’une distribution exclusivement féminine. Il est allé chercher dans le vivier des anciens élèves de l’EPSAD pour composer une troupe pleine de vie et de bonne humeur, et dès les premières minutes, on sent chez les  le plaisir d’être là et de jouer ensemble. Et cela commence par des chansons : afin de retranscrire la légèreté de cette comédie du 18e siècle, Laurent Hatat a pris exemple sur Jacques Demy. Et clin d’œil amusant, dans les chansons, les comédiennes quittent les habits de leurs personnages redevenir elles-mêmes, s’interpellant par leurs prénoms à la ville : cette prise de distance rajoute à la comédie avec une subtilité bien agréable.

Chacune des comédiennes tire son épingle du jeu avec brio, tout en respectant l’esprit de troupe : Victoria Quesnel est une baronne hautaine et dédaigneuse à souhait. Tiphaine Raffier interprète un comte un peu perdu, face à une Mounya Boudiaf qui campe une Nanine craquante et émouvante. Caroline Mounier joue les rôles du valet, du jardinier et du père de Nanine avec une jolie truculence, sans pour autant les tourner en ridicule. Enfin, Noémie Gantier est une comtesse loufoque, complètement barrée, qui ne manque pas de ravir les spectateurs.

Dans un dispositif quadrifrontal qui remet les comédiennes au cœur de l’action, tout en créant une véritable proximité avec le public, Nanine est un bien agréable moment de théâtre, qu’il ne faudra pas manquer cet été à Avignon !

Photos : © Eric Legrand

Infos pratiques

Théâtre de la Paillette
Théâtre Saint Médard
theatre_du_nord

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *