Théâtre

Michel Leeb endosse le rôle d’un drôle de père

26 septembre 2012 | PAR Geraldine Lance

Y-a-t-il quelque chose au monde de plus compliqué que la famille ? Non, c’est donc tout naturellement que Bernard Slade, auteur canadien, a puisé de ce côté-là pour écrire « Un drôle de père ».

A droite, François Garnier, un homme profondément fantasque, le champion du monde du rire, insouciant, profitant pleinement de sa vie. A gauche, son fils, Christophe. Lugubre. Pardon sérieux comme un Pape. Etudiant en philosophie, il ne comprend pas à quoi cela sert de rire. Et voilà que ces deux-là se retrouvent à devoir passer leurs vacances ensemble. Evidemment, çà ne fonctionne pas. Quel miracle pourrait les rapprocher ? Réponse au Théâtre Montparnasse…

Aux manettes de cette pièce drôle et profonde, il y a un trio détonnant : Gérarld Sibleyras qui signe l’adaptation du texte, Jean-Luc Moreau en assure la mise en scène percutante et Michel Leeb tient le rôle principal. L’artiste explose, bouillonne. Un concentré d’énergie idéal pour un très (drôle) de père comme celui-ci. A voir sans modération.

« Un rôle de père » de Bernard Slade, mise en scène : Jean Luc Moreau, avec Michel LEEB? Anne JACQUEMIN, Philippe UCHAN, Manoëlle GAILLARD, Arthur FENWICK, Murielle HUET des AUNAY, Camille SOLAL.

L’Etudiante et Monsieur Henri : Petits arrangements en famille
Daphné rend hommage à la femme-piano dans « 13 chansons pour Barbara »
Geraldine Lance

One thought on “Michel Leeb endosse le rôle d’un drôle de père”

Commentaire(s)

  • Schicketanz

    le texte de Monsieur Bernard Slade est ‘just ridiculous’pitié, pitié pour Michel Leeb et ses collègues d’en arriver là ..d’accepter des pièces de théâtre minables tout en ayant un talent immense

    septembre 30, 2012 at 16 h 12 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture