Théâtre

Lou von Salomé au Studio Hebertot, l’étoile de la Mitteleuropa

Lou von Salomé au Studio Hebertot, l’étoile de la Mitteleuropa

17 janvier 2018 | PAR Elie Petit

Au Studio Hebertot renaît Lou von Salomé, femme de lettres et psychanalyste. Dans le jeu de Bérengère Dautun et Sylvia Roux, on suit une existence à se demander comment vivre plus fort, plus libre.

Lou von Salomé est né à Saint-Petersbourg en 1861. Elle meurt en 1937 à Göttingen. Femme avide de liberté, elle bouscule son temps autant qu’elle le peut. Dans l’ombre des grands (Nietzsche, Rée, Rilke), par l’écriture, puis par la psychanalyse qu’elle, proche de Freud, est la première femme à pratiquer, elle traverse la Mitteleuropa des idées.

De la Russie à l’Italie, à l’Allemagne, Bérengère Dautun et Sylvia Roux retracent sa vie. Tantôt hommes ou femmes, elles épousent les textes, réinventent les dialogues probables de quinze personnages.

On apprécie les astuces de mise en scène pour cela. On craint le sur-joué mais il n’en est rien. Les projections de textes permettent le voyage et la mise en abîme dans les écrits qui s’ancrent alors dans l’esprit.

Devant nous, une vie d’aventures, amoureuses, intellectuelles, passionnelles. Des relations duelles, trielles s’il faut en inventer. Avec Nietzsche, Rée, Rilke, Andreas, séparément, amicalement, spirituellement, ensemble.

Puis vient Freud pour apporter la confusion puis la clairvoyance en elle. Elle devient alors la première femme psychanalyste. On traverse sa vie, reconnaissant à l’auteur, Bérengère Dautun de faire partager ses recherches dans les archives et les oeuvres. Aussi pour cette mise en forme, très à-propos.

Lou von Salomé brille à nouveau, son texte vit à nouveau. Elle qui entrainait les âmes de son temps, rassemble le public par son courage, son entrain, ses idées. Le mot de la fin pour elle, dans la voix de Sylvia Roux : « La jubilation de la beauté et l’entendement d’un texte nous réunit dans la joie ».

Cantate pour Lou von Salomé va prolonger au Studio Hébertot du 11 février au 26 mars, les dimanches à 15h et les lundis à 20h. Jusqu’au 28 janvier, les dates et horaires restent inchangés, du jeudi au samedi à 21h et le dimanche à 17h00.

Auteur : Bérengère Dautun 
Artistes : Bérengère Dautun, Sylvia Roux
Metteur en scène : Anne Bouvier

Agenda classique de la semaine du 15 janvier
Séance spéciale- Festival Premiers Plans d’Angers- Fabio Grassadonia et Antonio Piazza revisite le film de fantômes avec Sicilian Ghost Story
Elie Petit
https://www.instagram.com/elie_petit/

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *