Théâtre
L’Odéon, le TNP et le lucernaire rendent hommage à Laurent Terzieff

L’Odéon, le TNP et le lucernaire rendent hommage à Laurent Terzieff

13 novembre 2011 | PAR Christophe Candoni

Du 14 novembre 2011 au 18 mars 2012, l’acteur légendaire Laurent Terzieff, disparu en juillet 2010 mais éternellement vivant dans la mémoire théâtrale, est au coeur d’une série de manifestations qui lui rendent hommage sous différentes formes.

Le cycle débute au Théâtre du Lucernaire parce qu’il en était une figure marquante. Avec la compagnie qui portait son nom, il y a débuté au début des années 1960. Dans le théâtre de la rue Notre-Dame-des-Champs, se tient à partir de demain et jusqu’au 1er janvier une exposition d’archives et de photographies qui parcourent la vie et l’oeuvre du comédien et metteur en scène pour témoigner de l’exigence de la mission qu’il s’était fixée en se définissant lui-même comme un « passeur » de textes (Rilke, Milosz, Schisgal, Albee…) et de la carrière admirable ou plutôt de la quête inlassable qu’il a menée à la « recherche d’un théâtre qui refuse à la fois l’imposture intellectuelle et la facilité ». A ce sujet, une rencontre publique autour de Laurent Terzieff et les auteurs qu’il a contribué à faire découvrir présentée par Lucien Attoun aura lieu le 6 février.

En marge de l’exposition, on peut aussi découvrir deux films d’accompagnement : Terzieff, par lui-même réalisé par Julien Théphany et Laurent Terzieff et compagnie d’Olivier Brunhes.

Grand comédien de théâtre, Laurent Terzieff a aussi tourné plus de 65 films et devant la caméra des plus grands réalisateurs : Philippe Garrel (Le Révélateur), Clouzot (La Prisonnière), Bunuel (La voix lactée), Jacques Demy (La Luxure). Un cycle intitulé simplement « Laurent Terzieff au cinéma » débute au Lucernaire le 30 novembre et propose pour plusieurs séances de projection de sept films importants de sa cinématographie.

C’est sur les planches de l’Odéon-Théâtre de l’Europe que Laurent Terzieff aura campé son dernier rôle. On a tous en mémoire l’exceptionnel Philoctète de Sophocle revu par le poète Jean-Pierre Siméon qu’il a interprété sous la direction de Christian Schiaretti avec la troupe du TNP. L’Odéon participe à l’hommage à travers une soirée incluse dans son riche programme Présent Composé. Une soirée littéraire et musicale réunira le lundi 5 décembre les acteurs Benjamin Bellecour et Christophe Maltot entre autres pour lire Le Théâtre comme engagement de Laurent Terzieff. Puis Gérard Caussé, altiste, interprétera les Suites de Bach dans Dialogue entre J.-S. Bach et R.M. Rilke. Durant tout le mois de décembre, douze portraits retraçant le parcours théâtral de Laurent Terzieff seront exposées sous les arcades du Théâtre.

Enfin, le Théâtre National Populaire de Villeurbanne proposera le 5 mars 2012 à l’occasion du lancement du quatorzième Printemps des poètes une soirée autour de Laurent Terzieff et ses poètes au cours de laquelle de nombreux poètes appréciés et promus par Laurent Terzieff seront lus. L’évènement sera enregistré par France culture qui s’associe à l’hommage avec un cycle diffusé les dimanches 11 et 18 mars dans le Cadre de ses « Fictions » pour lesquelles seront rassemblées des extraits d’émissions, des lectures, des rencontres et archives.

 

 

Clémence Poesy est Jeanne captive
Outrage au public jubilatoire par la Compagnie de Koe
Christophe Candoni
Christophe est né le 10 mai 1986. Lors de ses études de lettres modernes pendant cinq ans à l’Université d’Amiens, il a validé deux mémoires sur le théâtre de Bernard-Marie Koltès et de Paul Claudel. Actuellement, Christophe Candoni s'apprête à présenter un nouveau master dans les études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Spectateur enthousiaste, curieux et critique, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène contemporaine européenne (Warlikowski, Ostermeier…), au théâtre classique et contemporain, au jeu de l’acteur. Il a fait de la musique (pratique le violon) et du théâtre amateur. Ses goûts le portent vers la littérature, l’opéra, et l’Italie.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *