Théâtre

« Les Voisins du dessus » à la Comédie Bastille

« Les Voisins du dessus » à la Comédie Bastille

17 septembre 2015 | PAR Prescillia Rodax

D’abord créés au Théâtre de La Renaissance en 1985 par Laurence Jyl, Les Voisins du dessus reviennent sur les planches de la Comédie Bastille dans une mise en scène plus contemporaine, où les conventions sociales se mêlent à une excentrique modernité parisienne.

[rating=4]

Fraîchement mariés, Julie (Déborah Krey) et Octave (Jean-Baptiste Martin) emménagent dans un quartier paisible de la capitale, où ce dernier compte terminer ses études notariales. Mais la tranquillité du jeune couple va rapidement être bouleversée par leurs « voisins du dessus » : des quinquagénaires atypiques, fans des Stones et de Bob Marley, dont les habitudes de vie vont rendre difficile le quotidien des jeunes mariés.

Si les conflits de voisinage ne sont qu’un thème récurrent des scènes de vie en communauté, Laurence Jyl en fait un prétexte d’originalité, au détour de situations aussi extravagantes que réalistes. Car dans cette modernité dynamique, l’auteure bouleverse les conventions et propose une vision singulière mais désormais prosaïque de notre société, où les générations deviennent presque interchangeables.

Excessivement envahissants et figures typiques du parasite, Léon (Bernard Fructus) et Valentin (Didier Constant) ne sont – au premier abord – que « deux vieux cons déguisés en jeunes cons ». Accoutrements puérils, attitudes cartoonesques et mimiques excentriques : ils sont aux antipodes des conventions sociales, telles que les imagine Octave. Dérangé dans son petit confort personnel, ce dernier ne réussit pas à marquer par ses répliques dramatiques, mais s’illustre davantage dans son rôle guindé, aux attitudes pompeuses mais justement interprétées. Et si l’humour de la pièce repose principalement sur l’extravagance marquée du couple de quinqua, c’est davantage dans la performance de Déborah Krey, tantôt osée, grave ou désopilante, que se révèle toute sa multiplicité. Une comédie sociale drôle et touchante, portée par des comédiens éclectiques mais révélateurs de cette nouvelle vision du vivre-ensemble que dessine le XXIe siècle.

Visuels : © Fabienne Rappeneau

Les Voisins du dessus, écrit par Laurence Jyl et mis en scène par Jean-Pierre Dravel et Olivier Macé, à la Comédie Bastille jusqu’au 3 janvier 2016.

Infos pratiques

Association Arsène
Studio Théâtre (STS)
comedie_bastille

One thought on “« Les Voisins du dessus » à la Comédie Bastille”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *