Théâtre

Le verbe vivre se conjugue en 2012 et 2013 au Théâtre du Rond Point

Le verbe vivre se conjugue en 2012 et 2013 au Théâtre du Rond Point

15 mai 2012 | PAR Bérénice Clerc

Costume mauve et jeux de mots, Jean-Michel Ribes a présenté  en grande pompe sa saison 2012/2013 devant un parterre d’artistes, partenaires,  journalistes et d’abonnés.

Le verbe vivre est le titre de cette saison de 34 spectacles, nombreux débats ou évènements aux quatre coins du théâtre jusqu’aux toilettes des hommes où une chanteuse pourra distraire ces messieurs urinant avec joie, rythmant, pour les plus forts, d’un clapotis léger la voix mélodieuse de la jeune femme.

Comme toujours la mission du Théâtre du Rond Point est respectée, des auteurs vivants et des rires en perspective pour un public fidèle habitué à la multitude de la programmation entre stars du cinéma et acteurs inconnus, comédiens et performances…

L’année commence en fanfare avec pour la première fois au Théâtre  du Rond Point l’excellent Valère Novarina au texte et à la mise en scène de L’Atelier Volant pièce visionnaire sur une « boîte » en crise et des ouvriers en révolte. Ses compagnons de toujours Valérie Vinci, Dominique Parent, Richard Pierre partagerons leur talent d’acteur, le verbe et la scène de la grande salle avec d’autres acteurs « Novarinien ». Une création pleine de promesses artistiques pour mettre tous les sens et le cerveau en éveil.

Au même moment salle Jean Tardieu ne manquez pas la reprise du spectacle, performance entre art plastique, théâtre, poésie et haute technologie de Pierrick Sorin. Nicolas Sansier joue l’artiste comme personne et livre un portrait délicieux dont nous vous parlions Ici.

De septembre à Novembre Fellag, humoriste algérien célébré par le public français se transformera en chef étoilé pour « Petit chocs des civilisations » et enseignera l’art du couscous et des rencontres.

Entre novembre et décembre, un partenariat avec le Festival d’Automne, sur lequel nous espérons que l’âme d’Alain Crombecque flotte encore, donnera lieu à quatre représentations « D’Artaud se souvient d’Hitler et du Romanische café » ou l’improbable rencontre entre le génie Antonin Artaud et l’abominable Adolf Hitler, porté par le jeu de Martin Wuttke qui joua Hitler dans « Inglorious Bastard » de Quentin Tarentino.

Maguy Marin revient avec May B, libre interprétation dansée de l’œuvre de Beckett, spectacle immanquable ayant bouleversé de multiples spectateurs dans le monde.

De décembre à Janvier Pierre Richard, acteur adoré des Français, grand blond avec une chaussure noire éternelle viendra livrer les secrets de ses tournages et fera rire aux larmes les spectateurs avec son envers du décor dans « Pierre Richard III » !

Pierre Notte artiste associé et conseillé du théâtre présentera deux spectacles, « Sortir de sa mère » et « La Chair des tristes culs ».

Jean-Michel Ribes livrera une nouvelle version de « Théâtre sans animaux » avec l’excellente et hilarante Annie Grégorio accompagnée par d’autres acteurs.

De fin mars à fin avril la poésie de Laurent Fréchuret donnera naissance à « Sainte dans l’incendie » grâce à la lumineuse Laurence Vielle.

Si vous n’avez pas encore vu le Cirque Invisible, courez applaudir la fantaisie et l’excellence de Victoria Chaplin et Jean-Baptiste Thierrée entre mai et juin.

Impossible de tous les citer, les spectateurs piocheront ou suivront tous les spectacles, les débats, les femmes qui font des trucs bizarres dans les coins, iront à la librairie et boiront ou dineront au restaurant multicolore du théâtre.

Vedettes de cinéma, Jacques Gamblin, Judith Henry, Richard Bohringer, Romane Bohringer, humoriste de télé, Gaspard Proust, musiciens cultivés, Arthur H, acteurs et auteurs en tout genre.

Souhaitons au Théâtre du Rond Point comme à toutes les scènes où l’art vibre, une saison magnifique où la culture est le ciment de la vie.

 

Festival de Cannes 2012 : La composition du jury d’Un certain regard
La nuit décadente de Benoit Lachambre
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

One thought on “Le verbe vivre se conjugue en 2012 et 2013 au Théâtre du Rond Point”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *