Théâtre

Le Festival Théâtrothèque rend hommage à Antoine Vitez

22 janvier 2010 | PAR Christophe Candoni

A partir de ce soir et pendant tout le week end, la Comédie-Française propose aux amateurs de théâtre de découvrir ou redécouvrir certaines captations des grandes mises en scène d’ Antoine Vitez. L’évènement a lieu au Studio Théâtre sous la pyramide du Louvre, la troisième salle de l’institution. C’est la troisième édition de ce festival « la théâtrothèque » qu’a mis en place Muriel Mayette, l’administratrice de la Comédie-Française, toujours animé par Pierre Notte C’est aussi l’occasion d’entendre de grandes pièces du repertoire et de parcourir l’histoire récente de la maison de Molière, on retrouvera des acteurs emblématiques de la troupe

0489_0000_00Trois jours en hommage à Antoine Vitez et vingt ans après la disparition d’Antoine Vitez, la Comédie- Française et l’Ina célèbrent la mémoire du metteur en scène, comédien et poète, par des diffusions de documents rares et de pièces filmées. Né le 20 décembre 1930, Antoine Vitez fut le secrétaire d’Aragon, professeur au Conservatoire, fondateur en 1972 du Théâtre des Quartiers d’Ivry. Visionnaire, metteur en scène à l’esthétique rigoureuse et novatrice, il illumine des oeuvres de Sophocle, Shakespeare, Molière, Beaumarchais, Claudel ou Brecht. Il transforme les acteurs qui l’entourent, métamorphose le corps en mouvement et la langue théâtrale, réinvente les signes de la représentation par une chorégraphie et une diction particulières. Il prend la direction du Théâtre national de Chaillot, devient en 1988 administrateur général de la Comédie-Française. Il meurt à Paris le 30 avril 1990.

le vendredi 22 janvier

à 17h – Partage de midi de Claudel, réalisation Jacques Audoir (1977, Ina/Comédie-Française) /

à 20h30 – Le Misanthrope de Molière, réalisation Marcel Bluwal (1980, Ina).

le samedi 23 janvier

à 10h – Journée spéciale consacrée au Soulier de satin de Claudel, pièce présentée dans l’intégralité de ses quatre « journées », réalisation Yves-André Hubert (1989, La Sept/Ina), avec l’aimable autorisation d’Arte.

le dimanche 24 janvier

à 14h – Électre de Sophocle, réalisation Hugo Santiago (1987, Ina/La Sept)

à 18h – La Vie de Galilée de Bertolt Brecht, réalisation Hugo Santiago (1992, Ina/Comédie-Française/La Sept).

En partenariat avec l’Ina.

Studio Théâtre de la Comédie-Française, Pyramide du Louvre. Les 22, 23 et 24 janvier 2010. Tarifs 7, 5 et 4€. Placement libre.

Nanarland.com ou la caverne d’Ali Nanar
Un état du monde… et du cinéma, le Festival au forum des images
Christophe Candoni
Christophe est né le 10 mai 1986. Lors de ses études de lettres modernes pendant cinq ans à l’Université d’Amiens, il a validé deux mémoires sur le théâtre de Bernard-Marie Koltès et de Paul Claudel. Actuellement, Christophe Candoni s'apprête à présenter un nouveau master dans les études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III). Spectateur enthousiaste, curieux et critique, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène contemporaine européenne (Warlikowski, Ostermeier…), au théâtre classique et contemporain, au jeu de l’acteur. Il a fait de la musique (pratique le violon) et du théâtre amateur. Ses goûts le portent vers la littérature, l’opéra, et l’Italie.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *