Théâtre

Le Festival Hautes Tensions entre en deuxième semaine

Le Festival Hautes Tensions entre en deuxième semaine

14 avril 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le nouveau né des festivals 2011  a déjà clôt sa première semaine avec succès .  Dédié aux cultures urbaines et aux formes circassiennes , Hautes Tensions se propose de les réunir et de les faire dialoguer pour la première fois : car au travers de l’exigence technique née de l’engagement des corps, ces disciplines ne cessent désormais d’explorer, de questionner, d’engager une réflexion critique sur nos sociétés.

Au programme, du hip hop avec La Cuisine de Pan présenté par Compagnie Chute libre. Il nous feront visiter le lieu où le chahut est provoqué, le bancal assumé, les possibles puisés dans les formes expressives urbaines, danse, graff, textes. Toujours le superbe Clients où Clotilde Ramondou s’empare du texte explosif de Grisélidis Réal, Carnet de bal d’une courtisane, et signe une pièce d’une rare justesse : aucun effet racoleur ou spectaculaire, aucune provocation n’entachent l’hospitalité d’un acte de parole qui secoue encore des tabous.

Laboratoire artistique spontané, Hautes Tensions vise à éclairer et à mettre en lien les écritures les plus affirmées, les plus innovantes. Une dizaine de spectacles conçus par des artistes encore peu identifiés en France et à l’étranger sont présentés lors de soirées en deux temps, dans différents espaces du parc. Chacun de ces rendez-vous est l’occasion de découvrir et de confronter le regard de ces artistes qui aiment à dynamiter les langages, dans la plus belle perspective que peut offrir l’art et le goût des utopies : la rencontre.

Les clous du Christ
Skyrock, radio en crise
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *