Théâtre

Le décès de « la petite tronche » de Sim

07 septembre 2009 | PAR Audrey Saoli

simLe comédien et humoriste avait choisit de ne pas rire des autres mais de lui. Jacques Balutin, un partenaire  des grosses têtes disait hier en rendant hommage à son ami : « C’était quelqu’un de bon, de gentils, un homme adorable ». En effet jamais son humour ne s’est construit en ridiculisant un autre. « Moi, pour faire rire, je choisis de taper sur ma gueule ».

Celui-ci se rend compte dès l’enfance du pouvoir que lui confère le rire. Le petit chauve maigrichon confiait que c’était pour lui le seul moyen de séduire les filles. Après avoir tenter un tas de petits métiers, qui ne lui conviennent pas, il va se rendre compte que son physique, qu’il prenait pour handicape, peut être « son fond de commerce ». Il va alors jouer dans tous les petits cabarets de l’époque et avoue qu’il en a « bavé » pendant cette période.

Mais le physique extraordinaire et l’humour de ce petit homme sont repérés par Jean Nohain, l’un des pilier de la télé. C’est le petit écran qui  apporte à Sim la gloire :  il s’ y épanouit  en « baronne à la tronche en biais » dans l’émission 36 chandelles. C’est donc du gros comique, un peu épais qui  lui assure le succès.

Pendant le reste de sa carrière il affine ces personnages grimaçants. Sim voulait être « un rigolo qui réfléchit ». Le cinéma va lui offrir un statut un peu plus noble que l’image acquise à la télévision. Beaucoup de grands réalisateurs vont faire appel à cette «  petite tronche » bien remplie. Il va jouer dans deux films d’Audiard « Ene veuve en or », « elle ne fume pas, elle ne boit pas mais… elle cause. » ou encore dans un film de Rappenau « les mariés de l’an II », dans « le roi des bricoleurs » de Mocky ou même dans un film du grand Fellini « La Voce della luna».

A la radio, la voix de Sim accompagnait le quotidien des Français. L’acteur a en effet  été l’un des pionnier de l’émission des « Grosses têtes ». Philippe Bouvard a  avoué hier « qu’il perdait plus qu’un ami: un frère »

Sim s’est éteint hier à l’âge de 83 ans d’une pneumonie.

Robbie Williams : un nouveau single avant l’album
Gossip : Une date supplémentaire au Bataclan le 17 novembre
Audrey Saoli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *