Théâtre

La vie va où ?… au théâtre du Rond Point, Michèle Guigon choisit la vie

29 octobre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La petite salle Jean Tardieu a la programmation souvent remarquable ne fait pas taire sa réputation en accueillant un formidable spectacle. « La vie va où?… » est un seule en scène de Michèle Guigon où l’on rit aux éclats la larme à l’œil. Une urgence d’espoir à voir jusqu’au 14 novembre.

De Jérôme Deschamps et Alain Crombecque , elle a la voix belle et grave, la musique au centre et le goût du cabaret. En tant que metteuse en scène , elle travaille avec les meilleurs, Denis Lavant pour Big Shoot ou encore Mireille Perrier dans Non rééducable , une pièce chef d’œuvre sur la vie et la mort d’Anna Polikovskaïa. Seule en scène, elle est la synthèse de ces choix artistiques, de sa vie en résumé!

C’est bien sa vie, à elle, rien qu’à elle qu’elle raconte! Egocentrique? Pas vraiment. Mais Comment peut-on être généreux en ne parlant que de soi? C’est bien là qu’est la magie de ce spectacle. Le plateau est noir mais sur les murs flottent des nuages lumineux. Quand le sujet est trop lourd, elle dit à l’accordéon sa confiance dans la vie. « La vie va où ? … » est un message d’espoir où l’on rit de tout  » tant que c’est drôle », c’est-à-dire tout le temps tant elle mène son spectacle à la perfection choisissant chaque mot et chaque posture avec justesse. Elle se rit de la vieillesse, de son cancer du sein dont elle s’est « sortie » . De chaque épreuve , même les plus anodines, elle souligne les limites en posant pour nous faire réagir les questions les plus farfelues. Vous êtes vous déjà demandé « combien peut valoir la lettre K au Scrabble finlandais ? »  Elle oui, et elle donne la réponse…pas grand-chose ! Elle pose aussi des questions plus graves sur la mort et le cancer, dans un discours drôle et nostalgique qui ne sombre jamais dans le pathos.

En déroulant chaque période de sa vie, du premier amours aux choix à faire face à ses parents, des rides qui s’installent aux temps qui file, elle fait résonner son texte et son jeu à elle dans notre vie à nous avec évidence,  nous offrant une leçon d’humilité sur la vie qu’il est temps de vivre avant qu’il ne soit trop tard.

Théâtre du Rond Point jusqu’au 14 novembre, 18H30, plein tarif 29 euros , moins de 30 ans 14 euros, 2bis avenue Franklin Roosevelt, 75008, Paris.


La vie va où ? par Michèle GuiGon
envoyé par Bernardweb. – Plus de vidéos fun.

Gagnez 1×2 places pour le Bal de l’Elysée Montmartre le 6 novembre
Gagnez 3×2 places pour le concert de The Rodeo, le 6 novembre au Rackam
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “La vie va où ?… au théâtre du Rond Point, Michèle Guigon choisit la vie”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *