Théâtre
La première représentation parisienne annoncée aura lieu le 2 Juin à 11h00 au Théâtre 14.

La première représentation parisienne annoncée aura lieu le 2 Juin à 11h00 au Théâtre 14.

27 mai 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

L’information serait anecdotique mais les circonstances enveloppent cette première représentation le 2 Juin, au Théâtre 14  de la parure d’un événement national. 

 

 

Alors que le déconfinement n’est que progressif à Paris  et que seuls 15% des élèves ont repris le chemin de l’école, le Théâtre 14 propose un spectacle à destination des familles et des enfants, de 8 à 12 ans. Elle pas princesse, lui pas héros de Magali, mis en scène par Johanny Bert avec les artistes associés au Théâtre sera joué du 2 au 28 juin 2020 à raison de 3 représentations par jour.

Limité à une jauge de 10 personnes en respectant toutes les normes et recommandations sanitaires, pour sa re-création, Johanny Bert a su chevaucher le tigre en proposant d’inverser les attentes en plaçant 10 spectateurs sur le plateau et les comédiens dans le gradin. Cette solution permet de conserver l’intimité de la proximité. Elle permet aussi de respecter et faire respecter les gestes barrières : des chaises seront installées sur le plateau à 1m minimum de distance.

Le sens de la circulation dans le lieu a été revu : l’entrée et la sortie se feront par le jardin où une billetterie extérieure sera installée. Les flux seront gérés de telle façon qu’aucun contact d’au moins un mètre ne soit possible.

La pièce elle même combat les archétypes. L’histoire c’est ELLE et LUI qui vont la raconter, chacun de leur côté. Les spectateurs sont divisés en deux groupes. Ils sont guidés par un acteur d’un côté, une actrice de l’autre dans deux espaces : deux coins de la bibliothèque, de la salle polyvalente, de l’école. Leîli et Nils sont dans la même classe. Leïli aime les jeux d’aventure et elle rêve d’aller chasser des oiseaux dans le ciel. Sa mère l’habille pratique : pas de robes, pas de ballerines, mais tous les ans, le droit à de nouvelles chaussures de rando montantes. Nils, quant à lui, n’aime que les petites choses : Les poussières petites. Les miettes petites. Les histoires petites. Son père se fait du souci pour lui : il est maigre comme un bout de fil de fer, il est coiffé comme une petite fille. Il s’interroge : « Mon amour qu’est-ce qu’on va en faire…? A l’occasion d’un jeu de piste, la rencontre des deux personnages va servir de révélateur : Cédric va s’avérer être un vantard et Leïli et Nils vont comprendre qu’ils se complètent parfaitement. Nils se découvre Tarzan et Leïli s’identifie à la princesse Pocahontas. Au point que nos deux enfants deviennent inséparables : Leïli et moi, nous sommes tombés en amour. Tellement en amour l’un pour l’autre que nous ne nous sommes jamais séparés. Leïli. C’est bien la vie avec elle. Le texte donne la parole à deux enfants qui ne s’attachent pas aux représentations traditionnellement dévolues au petit garçon et la petite fille. Prenant à rebours son point de départ, l‘histoire se conclut sur la remise en cause des représentations traditionnelles du héros et de la princesse.

 

Elle pas princesse, lui pas héros
 Théâtre 14
Du 2 juin au 28 juin 2020

Du mardi au dimanche à 11h, 14h et 17h

Crédit Photos @JOHANNY BERT

Sorties cinéma et vod de la semaine du 27 mai
Adoption de la loi Avia : des questions importantes sur la liberté d’expression
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *