Théâtre

La fin de la Miroiterie

25 février 2010 | PAR Ariane Lecointre

Le squat d’art de Ménilmontant est un foyer artistique, cœur culturel du XXe. Mais la vie de la Miroiterie est en sursis, réalités économiques obligent.

La Miroiterie est ce lieu un peu hors du monde, au détour d’une petite rue dans le quartier de Ménilmontant. C’est surtout un bouillon de culture, d’engagement politique et social, une porte ouverte pour tous les artistes depuis 1999. La Miroiterie propose des concerts, des expositions de sculptures et de peintures, des projections de film… L’espace unique se fond dans un quartier qui tend à devenir un haut lieu culturel parisien.
Mais les résidents, autant dire squatteurs, de la Miroiterie sont menacés d’expulsion par le promoteur immobilier qui a racheté les lots. Le 16 février dernier, le tribunal de grande instance du XXe arrondissement a condamné les occupants à quitter les lieux « sans délai », et à régler 2 800 € d’indemnité par mois, partant de mars 2009.
Les artistes ne l’entendent pas de cette oreille, et se mobilisent pour faire survivre la Miroiterie. Outre le soutien de la mairie, les coordinateurs du squat ont lancé une pétition qui recueille à ce jour près de 5000 signatures. Facebook est aussi une plate-forme d’échange privilégiée, où les messages de soutien abondent, et regroupe 5 924 membres.
L’affaire est à suivre, car les amoureux de la vie nocturne parisienne et les coordinateurs de la Miroiterie ne sont pas disposés à se laisser faire. Plusieurs manifestations sont organisées : une manifestation à l’Hôtel de Ville et une série de concerts les 27 et 28 février.

Concerts de soutien le 27 février à 15 heures (Stygmate, Sheriff Perkins) et le Dimanche 28 février à 15 heures (Eurokunt, Copenhague, Paul Pechenart, Lisa a peur) – participation libre – 88 rue de Ménilmontant, 75020 Paris.

Danser un slow au Tigre (by L’Alternative)
26e festival du cinéma européen de Lille
Ariane Lecointre

One thought on “La fin de la Miroiterie”

Commentaire(s)

  • Pereg

    Manifestation de soutien à la Miroiterie et plus largement pour des espaces de création non institutionnels à Paris :
    RV dimanche 14 à partir de 12h30 (88 rue de Ménilmontant),
    dress code :combinaison de peintre blanche (stock sur place au besoin),
    mode opératoire: déferlante d’artistes transformés en moutons privés de la parole et bêlant jusqu’à l’Hotel de ville.
    DImanche jour d’élections, votez Miroiterie!
    Le manifeste sur le Facebook « Le Pari(s) du 14 mars » ou « La Miroiterie »

    mars 13, 2010 at 15 h 10 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *