Théâtre
la Fée Mito ou la petite boutique des mensonges

la Fée Mito ou la petite boutique des mensonges

24 décembre 2010 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Au théâtre du Funambule, une méchante fée bien loin des contes de fées fait tourner à l’envers le royaume du Tout va bien. La trop cool reine Adélaïde arrivera-t-elle à comprendre pourquoi la fée Mito adule les mensonges? C’est dans un show décalé et de saison que les excellents comédiens « donnent tout »!

Une petite fille raconte n’importe quoi, mais alors, vraiment n’importe quoi! Soit disant que Mikael Jackson lui aurait appris à danser ! Pour lui donner une bonne leçon, une main magique lui tend un livre sur l’histoire d’une fée menteuse. Au royaume du bonheur qu’est le Tout va bien, une reine rigolote s’apprête à lâcher sa couronne et ses stilettos pour une paire de moon boots et des vacances au ski. Alors, qu’elle pense laisser les clés du château à son adoré mais maladroit ministre , Jean Claude La Bourde, une nouvelle se répand tout à coup: des mensonges se propagent sur l’ensemble de l’empire. La reine Adé refile ses vacances au ministres et rend visite à la fée Mito responsable de ce grand problème.
Le rythme est soutenu durant tout le spectacle porté par une mise en scène agréable partant d’un plateau resserré, support à de nombreuses surprises pour s’ouvrir ensuite sur la petite boutique des mensonges qui regorge de potions magiques, d’asticots et autres tartes aux ongles sales…ragoutant! Les comédiens fantastiques alternent des moments joués avec des chansons hilarantes, singeant les pires saisons de la Star Ac avec désinvolture.
Le texte fait référence aussi bien à des images fortes pour les enfants telle une allusion à leur chérie Dora , qu’à des clins d’œil pour les parents, comme une parodie de De Gaule par la reine Adé qui vaut sacrément le détour !
Dans un humour détonnant , la pièce enchaine des gags qui pourraient sortir du scénario des Bronzés font du ski. Les enfants adorent et sont en interaction totale avec le plateau.
La forme faussement légère vient donner une jolie morale aux enfants et à leurs parents : mentir cache toujours une petite ou grande douleur à déceler…

Gagnez 3 revues Bonbek
La princesse moderne des livres jeunesse
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

2 thoughts on “la Fée Mito ou la petite boutique des mensonges”

Commentaire(s)

  • larrivée

    Bonjour,
    comment pouvons nous vous communiquer des événements?
    Très cordialement
    Laétitia Larrivée

    janvier 11, 2011 at 17 h 28 min
  • Amelie Blaustein Niddam

    Bonjour , vous trouverez les coordonnées necessaire dans la rubrique « contact » en bas de page

    janvier 11, 2011 at 17 h 33 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *