Théâtre
Johanna Boyé met en scène L’invention de nos vies au Théâtre Rive Gauche 

Johanna Boyé met en scène L’invention de nos vies au Théâtre Rive Gauche 

23 septembre 2022 | PAR Geraldine Elbaz

Jusqu’en janvier 2023, le Théâtre Rive Gauche présente L’invention de nos vies, une adaptation parfaitement réussie du livre de Karine Tuil, portée par une troupe formidable qui vaut incontestablement le détour. Mention spéciale pour la mise en scène orchestrée d’une main de maître par Johanna Boyé : ça danse, ça chante, ça virevolte, c’est exquis !

Sam Tahar (Valentin de Carbonnières) est un avocat français réputé à New-York. Brillant et charismatique, il est marié à Ruth Berg (Élisabeth Ventura), issue d’une famille juive puissante. Ils ont deux enfants et tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, oui mais… Sam est-il vraiment celui qu’il prétend être ? D’où vient-il ? Que cache-t-il ? Saura-t-il faire face lorsque son passé le rattrapera ? 

Johanna Boyé et Leslie Menahem co-signent une adaptation exaltante du roman de Karine Tuil (finaliste du Prix Goncourt 2013) et restituent sur les planches un rythme palpitant qui vous embarquera du début à la fin. L’intrigue aux multiples rebondissements vous harponnera, vous chahutera, vous émerveillera d’ingéniosité et ne vous laissera aucun répit. 

Préparez-vous à vivre une expérience intense, un voyage captivant dans un univers impitoyable, où il sera question d’identité, de réussite, de mensonges et de trahisons… Vous serez tour à tour enchantés, surpris, déconcertés, émus… laissez-vous happer par la magie du théâtre, par la cadence effrénée de la mise en scène, par l’illustration musicale riche et savoureuse, par les jeux de lumières efficaces et esthétiques, et surtout par le talent d’une troupe remarquable. 

Sur scène ils sont sept et campent avec une énergie folle une trentaine de personnages. Valentin de Carbonnières, Élisabeth Ventura, Mathieu Alexandre, Nassima Benchicou, Yannis Baraban, Brigitte Guedj et Kevin Rouxel offrent une large palette de jeu avec une implication rare. Dans un décor simple et élégant, nous les observons prendre l’espace avec une dextérité maîtrisée. Ils enchaînent les tableaux, changent de costumes, d’humeurs et d’accessoires en un temps record. Tout est parfaitement chorégraphié et exécuté avec virtuosité.     

L’ensemble est un régal absolu. 

 

Visuel : (c) Fabienne Rappeneau

L’invention de nos vies 

Adaptation : Johanna BOYÉ et Leslie MENAHEM

Mise en scène : Johanna BOYÉ

Au Théâtre Rive Gauche jusqu’en janvier 2023 puis en tournée. 

Playlist du palmarès du Prix Joséphine 2022
Un bon indien est un indien mort de Stephen Graham Jones : un polar à part
Avatar photo
Geraldine Elbaz
Passionnée de théâtre, de musique et de littérature, cinéphile aussi, Géraldine Elbaz est curieuse, enthousiaste et parfois… critique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration