Théâtre
Géographie de l’Enfer de Alex Lorette

Géographie de l’Enfer de Alex Lorette

18 septembre 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Dans le cadre de son Festival 7.8.9 !  le théâtre de Nesle programme une création de Géographie de l’Enfer, la pièce du jeune auteur belge à découvrir,  Alex Lorette. La pièce est captivante.

Alex Lorette, auteur formidable

Alex Lorette est un auteur belge encore peu connu en France. Il a écrit 5 pièces de théâtre dont plusieurs ont été primées en Belgique et à l’étranger (Prix des metteurs en scène belges francophones, prix des Ecrivains Associés du Théâtre, prix Unesco de l’Institut International du Théâtre, sélection du comité de lecture de la Comédie Française). Dans Géographie de l’Enfer, nous sommes plongés au fond d’une forêt profonde, dans un chalet isolé où vit un trio improbable : Franck, JC et Leslie.

Un soir, Franck ramène un homme qui a abîmé sa voiture dans un virage. Le visiteur porte un costume Gucci. Contre l’avis de JC, Franck et Leslie invitent l’étranger à rester pour la nuit. Le visiteur va découvrir et le public avec lui l’étrange ménage à trois. On parle viande, fric, costards et bagnole. Puis on s’interroge : Qui sont ces trois-là? Qu’est venu chercher ce jeune cadre plus très dynamique au fin fond de cette forêt humide ?

Tandis que Leslie épie et séduit le visiteur, les langues, les lames et les corps s’affûtent. Nous nous refusons dans cette critique de spoiler l’intrigue captivante, entre Théorème de Pasolini et La Panne de Durrenmatt. Disons quand même qu’on verra confirmer que l’homme est un loup pour l’homme, et que parfois seule une expiation apaise.

Une troupe jeune et dynamique aux commandes

Ils auront réussi à nous faire découvrir un auteur à suivre absolument. Les comédiens sont impliqués et attachants. Ils savent restituer la tension du texte, les silences inquiétants, les non-dits et le suspense du récit. Guillaume Prevot est brillant tandis Camille Leistickow pousse avec brio son personnage ambigu. La mise en scène imaginée par Louis Bouquet colonise tout l’espace de la salle du théâtre de Nesle. A voir au théâtre de Nesle, grande salle, chaque mardi jusqu’au 6 décembre.

 

Géographie de l’Enfer, de Alex Lorette, mis en scène par Louis Bouquet, Théâtre de Nesle.

Les mardis 13, 20 et 27 septembre à 21h dans le cadre du festival puis les mardis à 21hdu 4 octobre au 6 décembre.

Visuel : Affiche 

Kaboul, le 15 Août 2021 au CDN de Normandie-Rouen
« La Juive » de Fromental Halévy, du grand opéra Français au Grand Théâtre de Genève
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture