Théâtre

Festival Trait d’Union : Une Bouteille à la Mer d’apres le roman de Valérie Zenatti

Festival Trait d’Union : Une Bouteille à la Mer d’apres le roman de Valérie Zenatti

12 janvier 2018 | PAR David Rofé-Sarfati

Valérie Zenatti explore le conflit Israélo-Palestinien à travers les yeux de deux adolescents : Tal, une étudiante juive qui vit à Jérusalem et Naïm, un jeune gazaoui. Le livre plein d’espoir et de vie trouve à la scène l’énergie de l’actuel. 

 

Jérusalem, 9 septembre 2003, à la suite d’un attentat, Tal, jeune adolescente israélienne rumine trouble, et son questionnement devant le mystère du terrorisme, et l’énigme de l’ennemi. Elle décide d’écrire une lettre qu’elle enferme dans une bouteille et que son frère Eytan, en service militaire à Gaza, ira jeter dans la mer. C’est Naïm, un jeune gazaoui, qui trouvera la bouteille….

Un dispositif scénique solide.

Un long barbelé griffe le plateau en son milieu. De chaque coté Tal ou Naim, Jérusalem ou Gaza. Le roman épistolaire est ainsi figuré par deux demi plateaux qui correspondent l’un l’autre alternativement. La magnifique musique écrite par le duo Nouri/Petit finit de poser la nécessaire déréalisation et l’ambiance d’une romance émouvante. Cette histoire habituée aux journaux télévisés devient un conte d’espérance.

Un conte vertueux. 

La talentueuse Eva Freitas, Tal, ne renonce jamais à son sourire. Aurélien Vacher incarne un Naïm, potache et sensible, un gazaoui rêvé qui parle et écrit l’hébreu et qui saura partir au Canada poursuivre ses études. L’espoir réveillé par cette pièce d’adolescente rappelle l’essentiel, en cela elle est vertueuse et doit devenir une sortie scolaire obligatoire : que la paix est possible. Et accessoirement que la jeune metteuse en scène Camille Hazard est un talent à suivre.

 

Adaptation et Mise en scène : Camille Hazard
Comédiens : Eva Freitas, Aurélien Vacher
Musiciens : Bastien Nouri et Élie Petit

 

A noter : La pièce est programmée dans le cadre de la deuxième édition du festival Traits d’union. Le Festival Traits d’Union est d’abord une rencontre artistique et humaine entre une jeune compagnie, les Entichés et un lieu solidaire et citoyen du Val de Marne, Le Théâtre El Duende. Ils unissent ici leurs forces pour inventer trois semaines autour d’une thématique, cette année Les Frontières, pour offrir à des jeunes compagnies sélectionnées des lieux de répétition, un accompagnement  et  une véritable co-réalisation. Le festival se double d’une expo de jeunes photographes. Il est un lieu de rencontres entre le public, les programmateurs et les journalistes. Les Partenaires du Festival sont Gare au Théâtre, Théâtre Antoine Vitez, 94 citoyens, BNP-Paribas, La Villa Mais d’Ici, Actisce Les Halles-Le Marais, La Jonquière, Point du jour, le département du Val-de-Marne, la Ville d’Ivry-sur-Seine. 

 

Pamphlets antisémites de Céline : Gallimard fait marche arrière
L’agenda des soirées du week-end du 12 janvier
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *