Théâtre

Et là-haut les oiseaux, une création bluffante du Théâtre El Duende

Et là-haut les oiseaux, une création bluffante du Théâtre El Duende

11 octobre 2019 | PAR David Rofé-Sarfati

Pour sa douzième pièce de théâtre musical, Et là-haut les oiseaux, la compagnie El Duende a exploré la question de la création collective dans un spectacle aux talents multiples dont une intelligence du propos.  

 

La compagnie El Duende se met en scène dans une histoire qui ressemble à son autobiographie ou à sa légende. Une troupe dispose d’un délai de sept jours pour écrire une pièce, le financement public en dépend. Le sujet imposé sera la peur. Les 9 comédiens se mettent au travail autour d’une table, d’un tableau noir et avec une énergie à revendre. Ils réinventent un immeuble à la Perrec dans La vie mode emploi où l’appartement du quatrième étage voit l’installation d’une famille de réfugiés climatiques subsaharienne. L’histoire, et c’est le premier talent de la pièce, s’enfonce dans l ‘actuel. L’arrivée de cette famille va bousculer un statu quo et réveiller des peurs anciennes et défensives, en particulier une inquiétude eschatologique pour le climat et une peur paranoïde qui voudrait ne pas  dire son nom, et qui s’appelle le racisme. L’intelligence du texte réside dans ce point aveugle. Nous ne verrons jamais la famille de réfugiés. le racisme n’est pas jugé, discuté ou disséqué mais ressenti et cartographié au travers de cette peur. Le geste non prétentieux qui sait s’originer dans le cliché pour le dépasser est brillant.

L’ensemble de la pièce est au diapason. La peur de la sonnerie du téléphone qui annonce à chaque appel les réductions de budgets est hilarante. La peur pour le climat est gauche mais optimiste. La peur fébrile du frigo vide possède une étonnante puissante comique. 

Les chansons émouvantes, les chorégraphies,  les musiciens sur le plateau, la scénographie de papier et les videos d’animation travaillent la question du collectif. Le fonctionnement du collectif, proclame un des personnages, c’est lorsque tu as tous les droits à tes devoirs! La troupe réunie autour d’un Mehdi Kerouani, acteur fascinant, aura su faire avec ce fonctionnement. Elle a crée un spectacle complet, intelligent et très construit.

 

Il faut aller à Ivry, découvrir la pièce et la troupe du théâtre El Duende, 

 

Et là-haut les oiseaux 
Création 2019

1H15

 

Ecriture collective avec les comédiens et les musiciens du Théâtre El Duende

lien de réservation

 
Photo Affiche 

Infos pratiques

Studio Hébertot
Théâtre de Nesle
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *