Théâtre
« En Compagnie(s) d’été » fête ses 10 ans au Théâtre 14

« En Compagnie(s) d’été » fête ses 10 ans au Théâtre 14

01 juillet 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Avignon sera fini… Hé oui … Ne soyez pas tristes, le théâtre reprend vie à Paris dès la clôture du In. A partir du 26 juillet, le théâtre 14, pour la dixième année, reste ouvert et accueille d’autres compagnies invitées à présenter leurs créations. Pour fêter les 10 ans, en lever de rideau, Carte blanche aux artistes ayant fait partie des précédentes éditions. Chaque soir, un artiste vous offre une chanson, un numéro, un poème… Surprises à découvrir avec tous ceux et celles qui, artistes indépendants ou faisant partie des compagnies programmées depuis 2002, ont fait le succès des précédentes éditions.

Le festival débutera avec LES PIEDS DANS LE PLAT par la Compagnie IllicoEcho qui s’inspire librement de « Delicatessen », des Deschiens et des figures féminines des 50s, «Les pieds dans le plat» interroge le mythe culinaire : Faut-il vraiment vivre pour manger ? Fait-on la cuisine autrement que par amour ? L’arrivée du gâteau est-elle une étape essentielle du mariage ? Que font les femmes quand elles ne font pas la cuisine ? Pourquoi les chefs ont-ils de grandes gueules ? La cuisine est une arme de quelle catégorie ? Etait-ce vraiment mieux avant ? A travers plusieurs séquences étranges et décalées, mêlant l’absurde du quotidien à des instants plus particuliers de la vie humaine, les quatre comédiennes de la compagnie Illico Echo explorent la dimension universelle de la cuisine et des comportements alimentaires. Vous ne savez pas cuisiner, et alors ?

Place au cinéma les 5 et 6 août, avec une projection de films, notamment, « MONQUATORZE ». Il s’agit d’une promenade ludique, subjective et littéraire dans le 14e arrondissement en compagnie de ses habitants et des comédiens de GRRR. Ils font revivre à cette occasion les poètes et artistes qui ont contribué au rayonnement de cet arrondissement (Simone de Beauvoir, Foujita, Giacometti, Coluche…)

Du 9 au 27 août à 20h30, La compagnie Grrr offrira une création, « Brassens n’est pas une pipe » présentant des textes et poèmes inédits, chansons connues et moins connues, images inspirées de ses photos, détournements, folies… Pour le retrouver, impertinent et libre dans la 30e année de sa disparition.

Du 16 au 20 août vous partirez à la découverte de la jeune compagnie Made the World over Theatre. Ils sont issus de l’Ecole Lecoq, ils ont fondé une compagnie internationale : Coréens, Anglais, Français, Italiens… Ensemble ils ont créé un spectacle qui mêle les traditions des différents pays pour parler de notre monde : « Rêve du papillon ».

Dans un bon festival, il faut toujours un peu de jeune public, ce sera le cas les les 23, 25 et 26 août à 14h30 pour LE PETIT POISSON FUTE COMME ÇA ! (et autres histoires de pourquoi…)

Et en clôture du Festival, le samedi 27 août à 21h30, une proposition de Renn Lee et David Légitimus pour un concert Nougaro. Chanteurs, compositeurs, instrumentistes, ils étaient des premières éditions: 2002, 2003, 2004. Ils reviennent avec une interprétation personnelle des chansons de Nougaro pour célébrer ces 10 ans en musique et en beauté !

Le sac à main de Margaret Thatcher vendu aux enchères pour 28 000 €
Les jouelistes de l’été (1) : évocations urbaines
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *