Théâtre
REPRISE: En attendant Godot, un exceptionnel Becket au Théâtre de l’Essaion .

REPRISE: En attendant Godot, un exceptionnel Becket au Théâtre de l’Essaion .

18 octobre 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

Au théâtre Essaïon, dans une mise en scène exceptionnelle du regretté Jean-Claude Sachot  la pièce de Samuel Beckett En Attendant Godot est reprise pour ceux qui ne l’ont pas encore vue. Et elle se joue à 18H30, couvre-feu compatible. 

 

Un très grand Godot à (re)découvrir.

A la tombée de la nuit, deux vagabonds, deux reclus, deux étranges Vladimir et Estragon attendent un certain Godot sur un coin de campagne désert prés d’un arbre dégarni. Ils croiseront deux drôles de personnages, Pozzo et Lucky. Ils attendront sans jamais le rencontrer ce mystérieux Godot durant les deux actes de la pièce. Savent-ils qui est-il ou si seulement il existe ? Leur attente sera la nôtre. Leurs rêves seront les nôtres. Leur destin sera-t-il le nôtre?

Beckett refusait le terme d’absurde, il croyait à la valeur réaliste, naturaliste de son œuvre. Jean Claude Sachot a su recouvrir l’absurde par le décalé, par un flamboyant faux-semblant d’une tristesse qui se sait radicale. La mélancolie cruelle et autodestructrice d’Estragon et de Vladimir va produire entre les deux frères de mauvaise fortune des fulgurances de gaieté et de sensualité. Et l’amour va circuler.

Une interprétation saluée

Cette proposition de lecture exige une interprétation aiguisée. Philippe Catoire (Estragon) et Dominique Ratonnat (Vladimir) sont merveilleux; ils sont objectivement les créations les plus soignées des deux vagabonds de Beckett. Nous sommes saisis par eux dès le lever de rideau. Jean-Jacques Nervest (Pozzo) pousse avec talent la proposition d’un Pozzo borderline. Vincent Viollette (Lucky en alternance avec Guillaume Van’t Hoff) fait vivre avec justesse le personnage de « Lucky » dont la seule chance est d’avoir réussi à travailler du chapeau, à tomber dans une folie qui lui sert de refuge face à sa situation. Notons enfin que l’enfant est joué par une marionnette qui ajoute à la poésie de l’ensemble.

Cet exceptionnel et édifiant En attendant Godot nous procure un immense moment de théâtre que Beckett lui-même aurait su partager avec nous sans bouder son plaisir.

 


Crédits Photos ©Toby or not

 

En Attendant Godot
De Samuel Beckett

6, rue Pierre au lard
(à l’angle du 24 rue du Renard)
75004 Paris

tous les mardi

lien de réservation
durée 1h20

 

 

 

 

Infos pratiques

Théâtre Daunou
Essaion Théâtre
theatre_essaion

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *