Théâtre
« Cook’n Roots », une performance contemporaine en festin au Théâtre des Hivernales

« Cook’n Roots », une performance contemporaine en festin au Théâtre des Hivernales

23 juillet 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Encore deux petits soirs pour avoir l’immense chance de partager le banquet que le Tarmac dans sa version Hors les murs avignonnaise nous offre au Théâtre des Hivernales. Cook n roots est l’alliance étonnante de la danse, de la musique électro et de la cuisine, un happening qui sent bon le living theater!
Un cuisinier au look d’Harry Poter commence par nous livrer un menu particulier sur le sens des racines, sur les risques d’allergie, avant de laisser place à l’éblouissant danseur Olé Khamchanla. Pour la petite histoire, le cuisinier du Tarmac a rencontré ce danseur alors qu’il s’y produisait. Par un hasard architectural, les cuisines étaient alors collées aux loges, les sons et les odeurs ont amené ces deux là à créer ce génial spectacle.
Quand Grégoire Gorbatchevsky coupe les carottes, Julien Poidevin avale le son métallique et sourd du couteau pour l’intégrer à sa recette musicale. Tout est nourriture dans ce spectacle ou le danseur incarne la transformation de l’aliment.
La scénographie oblige le spectateur à avoir tous ses sens éveillés, quand il regarde le danseur mêler danse laotienne et hip-hop dans des mouvements faisant se détacher la tête du reste du corps, il écoute les bruits des fruits qui plongent dans l’eau , le wok qui crépite et leur transposition en hypnotique musique électronique.
Fait extraordinaire, ici, tout est improvisation . Chaque soir notre petit sorcier des fourneaux fait tourner son couteau , lui conférant le pouvoir de choisir quelle racine sera intégrée au plat. Ce soir là, la citronnelle eu sa chance, nos yeux , nos oreilles et nos palets en sont sortis émerveilles.

Les Étés de la danse: dernier round
Preljocaj en exclusivité pour Paris Quartier d’Été
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]