Théâtre
Chloé Froget met en scène Aime comme Marquise, au Théâtre La Bruyère

Chloé Froget met en scène Aime comme Marquise, au Théâtre La Bruyère

16 mai 2022 | PAR Geraldine Elbaz

Jusqu’au 20 juin 2022, le Théâtre La Bruyère présente Aime comme Marquise, une pièce de Philippe Froget admirablement mise en scène par sa fille Chloé Froget. Quatre comédiens de talent embarquent le public dans un tourbillon esthétique, inventif et gracieux. Une très jolie découverte.

Thérèse du Parc, dite Marquise

Quand le public s’installe, Marquise (Aurélie Noblesse) est déjà sur scène. Juchée sur une grande estrade en bois qui indique une mise en abyme originale, nous l’observons répéter son texte dans sa loge. Habillée d’une longue robe blanche, elle se prépare à jouer Andromaque quand le lieutenant de la police de Paris, Gabriel Nicolas de La Reynie (Xavier Girard) fait irruption pour l’interroger sur ordre de Louis XIV. Nous sommes en 1668 et Marquise a 35 ans. 

Corneille a-t-il écrit les pièces de Molière ? À partir de cette question centrale, un dialogue va s’instaurer entre Marquise et La Reynie, qui, pour élucider ce mystère, demande à la comédienne de lui retracer son parcours.

En contrebas, une Marquise débutante (Chloé Froget) alors nommée Thérèse de Gorla, danse et subjugue par sa beauté un comédien de la troupe de Molière. René Berthelot, dit René du Parc ou Gros René (Christophe Charrier) va alors la prendre sous son aile et la propulser vers son destin. Molière, Corneille, Racine, Louis XIV, La Fontaine, d’Artagnan : tous vont succomber à ses charmes.

Une merveilleuse scénographie 

La dichotomie scénique permet au spectateur de plonger simultanément dans deux temporalités distinctes et crée un effet visuel très original. Vous découvrirez un décor élégant, polymorphe et ingénieux. Le plateau, baigné de lumières chaudes, instaure une ambiance intimiste et invite le spectateur à se sentir tout de suite bien.

Tous les comédiens sont remarquables et portent le sujet avec un investissement rare. Ils changent de costumes à une vitesse incroyable, incarnent moult personnages avec brio et nous enchantent. C’est rythmé, dynamique, exquis. Le texte de Philippe Froget sera déclamé en alexandrins ou en prose. L’écriture est brillante et met en exergue la musicalité des vers aux diérèses accentuées. Mention spéciale aux très jolies illustrations musicales signées Christophe Charrier. 

L’orchestration de l’ensemble est jubilatoire et Chloé Froget offre ici une mise en scène particulièrement réussie qui ne manquera pas de séduire un large public.

Visuel : (c) affiche

Aime comme Marquise 

De Philippe Froget 

Avec Chloé Froget, Aurélie Noblesse, Xavier Girard, Christophe Charrier

Au théâtre La Bruyère jusqu’au 20 juin 2022

Le dimanche à 16h et le lundi à 20h

La playlist en décantation
Loud « La culture québécoise est compliquée à définir, c’est un ADN un mélange, le rap, c’est la même chose »
Geraldine Elbaz
Passionnée de théâtre, de musique et de littérature, cinéphile aussi, Géraldine Elbaz est curieuse, enthousiaste et parfois… critique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture