Théâtre
Camille de Toledo lit ses vies potentielles à la Ménagerie de Verre

Camille de Toledo lit ses vies potentielles à la Ménagerie de Verre

06 mai 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

La Ménagerie de Verre accueille des spectacles, le festival Etrange Cargo mais aussi, voir surtout , des résidences d’artistes. Dans ce superbe lieu du quartier Parmentier/République, ???Dans le cadre de sa résidence d’auteur soutenue par la Région Ile de France, Camille de Toledo propose une lecture de son dernier roman édité chez Seuil: »Vies potentielles » le 20 mai, entrée libre.

Hantologie-S est une installation de lecture et d’écriture qui explore, grâce à un dispositif technologique complexe, la fragmentation du livre et la dissolution de la figure de l’auteur. Bouts et fragments d’archives, d’écritures, et flux vidéo de l’installation pourront être suivis sur : www.hantologie-s.org tout au long de l’année 2011. Cette pièce imaginée par Camille de Toledo où l’écriture et l’auteur sont placés littéralement en résidence surveillée est réalisée avec l’aide de la Région Ile de France, dans le hall de la Ménagerie de Verre, à Paris, en partenariat avec la revue littéraire en ligne www.remue.net et les centres d’art OHO en Autriche et HIE – Here is elsewhere – à Los Angeles.

“Au coeur du dispositif, j’ai placé le secrétaire de ma grand-mère, qui était aussi le lieu des secrets chez mes parents. Dans les tiroirs, il y avait des photos de famille, des lettres à ne pas lire, des courriers de mon père, des devises de pays lointains. C’est ce meuble déplacé, anachronique, ce meuble d’écrivain, qui est le personnage principal de l’installation. En le plaçant dans le champ de la caméra de surveillance – DCS 5230 – je peux le regarder de chez moi, la nuit, quand mes enfants dorment. J’ai l’impression, en l’observant à travers les filtres si nombreux des images, les firewalls des ordinateurs, d’une adresse IP à l’autre, de voir le corps de l’écrivain. Un corps et son aura qui attendent une métamorphose… ».

Live Report : Ouverture du 6e Panorama des Cinémas du Maghreb
2011-2012 : Les Amandiers-Nanterre au coeur du monde
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *