Théâtre
Avignon OFF : L’encyclopédiste au Train Bleu

Avignon OFF : L’encyclopédiste au Train Bleu

14 juillet 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Depuis septembre 2007, l’Encyclopédie de la parole collecte toutes sortes d’enregistrements et les répertorie en fonction de phénomènes particuliers de la parole telles que la cadence, la choralité, le timbre, l’emphase, l’espacement, le résidu, la saturation ou la mélodie.  

Le Théâtre du Train Bleu, essentiel

Le Théâtre du Train Bleu est devenu un lieu incontournable et exigeant du festival. Inauguré en 2018, il s’est donné pour mission de favoriser les rencontres entre artistes, public et professionnels et construit chaque année une programmation dédiée aux écritures contemporaines, aux formes nouvelles et à l’émergence.  L’équipe privilégie une programmation pluridisciplinaire, paritaire et politique, favorise les nouvelles expériences esthétiques, et impulse la découverte de nouveaux artistes. Un intense travail de repérage artistique lui permet d’offrir au public une grande diversité de propositions. Celles-ci se déclinent non seulement dans les deux salles du centre-ville mais aussi dans une constellation de lieux inédits. Aussi, la programmation 2022 accueille des spectacles venus de 9 régions françaises, de Suisse et du Québec.

Nous y avons découvert L’encyclopédiste

L’encyclopédiste, c’est la fantaisie d’un fervent collectionneur d’enregistrements qui, seul en scène, élabore des théories sur les « comment » de la parole. Cheminant à travers l’abondante collection de l’Encyclopédie de la parole, l’encyclopédiste échafaude des théories autour du dire. Assimilant la parole à un nid qu’on bâtit, il tisse au fil de sa fantaisie des digressions autodidactes, drôles, passionnées et poétiques. Chaque brindille du nid est une mécanique de la parole, et il nous vante la délectation de la répétition, le va-et-vient de la projection, l’étai fondamental des espacements, les trésors cachés des résidus, les finesses de la saturation.

 

 Ce voyage dans la parole est servi par un comédien habité et captivant. L’oeil expert/le conseil artistique de la brillante Maïa Sandoz vient terminer l’ouvrage d’une pièce admirable. La metteuse en scène pourvoit de la poésie à la dissection réthorique.

 

L’encyclopédie de La Parole, Frédéric Danos
Interprètes / Intervenants
Interprète(s) : Frédéric Danos
Collaboration Artistique : Maïa Sandoz

Au Train Bleu à 11H40

 

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à retrouver ici.

 

Crédit photo  Martin Argyroglo 

Festival OFF : “Alabama Song”, la vie de Zelda Sayre Fitzgerald
« Coeurs Sauvages » : du corps au coeur, il n’y a qu’un trait… de douceur
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture