Théâtre
[Avignon Off] Dans la passion de La rose jaune d’Isabelle Bournat

[Avignon Off] Dans la passion de La rose jaune d’Isabelle Bournat

25 juillet 2014 | PAR Amelie Blaustein Niddam

L’écrin qu’est la Condition des soies accueille jusqu’à dimanche une histoire d’amour blessée. Éternelle, armée de moments d’éclats, La rose jaune est mise en scène par Jacques Connort.

[rating=3]

Célie n’en peut plus de Gary. Ils se connaissent depuis leurs 13 ans. Elle est médecin aujourd’hui et quand ils se retrouvent Place Pie à Avignon pour déjeuner elle lui balance qu’il lui augmente sa nausée. Ça ne va pas fort entre eux jusqu’à une altercation aussi improbable que subite : Théo un « ancien marchand de vin » qui s’est reconverti « dans les fleurs » tente de vendre ses roses au couple en déliquescence. Gary le frappe au sang, Célie court le secourir, prise d’une passion soudaine qui lui révélera, sans ces bras neufs, qu’elle aime toujours son mari.

La mise en scène fonctionne parfaitement dans ce lieu magique. La vidéo nous balade dans les rues d’Avignon, une table de bistrot est le support aux discussions, une malle de théâtre  symbolise la vie nomade et libre de Théo. Un danseur vient tisser le lien entre tous les personnages, incluant dans son parcours une jeune serveuse amoureuse d’un rappeur.

Ce spectacle est l’occasion d’une révélétion. Capucine Demnard est une Célie absolument juste et sans effet. Parfaite dans sa complexité, dans sa crise de la trentaine, dans son ras-le-bol.

L’ambiance est celle d’un Marivaux écrit aujourd’hui, actuel et permanent.  Ah… l’amour !

Retrouvez le dossier Festival d’Avignon 2014 de la rédaction

Infos pratiques

Théâtre des Halles
l’Hybride
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture