Théâtre

Avignon Off : « A la Renverse » au Parvis d’Avignon

Avignon Off : « A la Renverse » au Parvis d’Avignon

14 juillet 2018 | PAR David Rofé-Sarfati

A la renverse de Karin SERRES, c’est l’histoire d’une fille et d’un garçon qui se retrouvent sur un banc bleu du Finistère, face à l’océan immense, dans un ailleurs hors des possibles. C’est à voir au OFF dans un dispositif scénique singulier. 

 

Au milieu de la belle salle-cathédrale du Parvis d’Avignon, un plateau réduit à une allée de moins de 1,20 m de largeur équipée de quelques éléments de décor et des cintres. Au bout de cette allée, au centre d’un dispositif en double frontal (deux gradins de part et d’autre), deux ados assis sur un banc. À ce dispositif audacieux et innovant s’ajoute un régisseur truqueur à la vue des spectateurs, figurant à l’intérieur mais devenu hors champ le garant de l’histoire.

Sardine et Gabriel, sous une lueur pâle qui sera conservée tout au long de la pièce, sur ce ponton désert ont des choses à se dire, de leur vie et de leur intime respectifs. Elle, regard planté vers l’horizon, rêve des Amériques, tandis que lui rêve de rester là, au bord des vagues qui vont et viennent, face à toute la beauté du monde.

Dans la pénombre nous voyageons avec les personnages entre imagination et réalité au sein d’un texte au caractère fantastique soutenu par une imagination enfantine. Ils parleront, s’apostropheront, danseront le flamenco, chanteront du rock. Notre curiosité ne sera jamais en reste, on rira aussi parfois. La réalisation est admirable avec une bande-son efficace, une production de lumière fine,  fortifiées par une interprétation engagée des deux comédiens.

Mathilde Panis est une découverte, elle est une magnifique comédienne chanteuse danseuse, elle incarne cette adolescente presque femme qui sait alterner l’enthousiasme rêveur infantile et la clairvoyance optimiste du volontarisme de son personnage.

L’histoire est un parcours, une exploration littéraire de la rencontre de deux êtres qui s’aiment et qui se séparent. La séparation de ces deux êtres est ici une attente, un voyage intersidéral, une succession de faux espoirs, de fausses croyances et de superstitions. Le geste théâtral captivant est cadencé par la même question:  à quoi tu penses ? Aux enfants que nous n’aurons jamais. Ou, avant que le rideau se baisse, une dernière fois :  à quoi tu penses ? A l’autre côté…

Une pièce romantique mais lucide et littéraire dans un édifiant dispositif scénique. 

À LA RENVERSE
Texte Karin SERRES
au Parvis d’Avignon à 11h.

durée 1h15.

visuels © Xavier Cantat

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à découvrir ici.

Infos pratiques

Destitution brutale de la directrice artistique du Tanztheater de Wuppertal
Avignon OFF : Le journal d’une femme de chambre à l’ATELIER FLORENTIN.
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

One thought on “Avignon Off : « A la Renverse » au Parvis d’Avignon”

Commentaire(s)

  • Lanoux

    Nous avons été bouleversés par cette représentation. La mise en scène très originale de Pascale Daniel Lacombe, l’interprétation de ces deux comédiens complètement habités par leur personnage (Mathilde Panis, éblouissante, chanteuse et danseuse de grand talent, Mathieu Guené, très touchant).
    Tout est remarquablement juste, ça vous emporte et vous prend aux tripes. Un spectacle de haute tenue. BRAVO!

    juillet 24, 2018 at 17 h 03 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *