Théâtre
Au Mans, le théâtre de Kheireddine Lardjam célèbre les 60 ans des accords d’Evian

Au Mans, le théâtre de Kheireddine Lardjam célèbre les 60 ans des accords d’Evian

14 mars 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Le 18 mars seront célébrés les 60 ans des accords d’Evian qui ouvraient la porte de l’indépendance pour l’Algérie. Deux spectacles de Kheireddine Lardjam  End/Igné et Fièvres, généalogie d’une insurrection sont programmés pour l’occasion dans la salle EVE du Mans.

Les deux créations évoquent l’Algérie d’aujourd’hui. Elles racontent sous la forme d’un seul en scène deux histoires terribles de ce pays que le dramaturge franco-algérien Kheireddine Lardjam aime tant. 

End/igné

End/igné est une pièce en deux actes. Au premier acte Moussa armé d’un balai d’un chiffon et d’un dictaphone est l’unique préposé de la morgue de Balbala, petite ville saharienne déshéritée voisine d’une opulente plate-forme pétrolière. Il s’épanche avec dérision sur les malheurs d’une jeunesse sans avenir. Il consigne tout sur un dictaphone, parle seul, souvent avec humour, pour ne pas devenir fou. Il donne des noms à ces morts alignés dans cette morgue aux métalliques tiroirs funéraires, orne leur départ de ce monde du geste littéraire sinon les gens meurent pour rien. Mais, le jour où il reçoit le corps calciné de son ami Aziz c’est à l’Algérie qu’il adresse sa rage.

Fièvres, généalogie d’une insurrection

Aziz le héros tragique de la pièce End/igné, blogueur-justicier a passé sa vie à défendre les parias de Balbala et à dénoncer les manigances et les collusions des notables. Le jeune militant se donnait la mort en s’immolant par le feu en plein tribunal lors du procès qui l’opposait au puissant sénateur Benrabbi, en s’écriant: J’ai allumé mon corps pour le regarder vivre. Dans Fièvres, généalogie d’une insurrection, c’est la fiancée de Aziz, jeune archéologue de formation, professeur d’anglais dans un collège de Balbala  qui porte le message de sa génération. Le propos âpre est porté par une merveilleuse comedienne au sein d’une brillante scénographie.

Les pièces sont tirées de deux textes de Mustapha Benfodil. Auteur algérien francophone, romancier poète et dramaturge, Mustapha Benfodil est par ailleurs journaliste dans le grand quotidien francophone El Watan en Algérie où il vit. Sa langue est belle et riche d’une tradition de romantisme d’entre les deux rives. Les deux pièces à voir absolument sont riches d’un enseignement de la réalité et elles restituent admirablement le réalisme cru mêlé de poésie de l’auteur.

Kheireddine Lardjam y écrit l’actuel et oxygène le débat dans des pièces mise-au-point.

 

End/Igné  et Fièvres, généalogie d’une insurrection

Deux textes de Mustapha Benfodil , à découvrir sur scène les 18 et 19 mars à EVE ! Le Mans

Mis en scène par Kheireddine Lardjam , de la Cie El Ajouad
Réservations au 02.43.83.27.70
ou sur [email protected]

 

Visuel Affiche

L’agenda culture de la semaine du 14 mars
Cinéma du réel, édition 2022 : colères sociales en Compétition, et focus sur les documentaires contemporains d’Afrique
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture