Théâtre

Allez au théâtre de son salon, semaine du 13 Avril, notre sélection.

Allez au théâtre de son salon, semaine du 13 Avril, notre sélection.

13 avril 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

Le confinement se prolonge et s’installe. Annonce est faite que nous sommes au début de sa fin ou à la fin de son commencement. C’est selon. La semaine dernière le comédien, metteur en scène et maître d’acteurs Jean-Laurent Cochet nous quittait. Ce dimanche, l’acteur de cinéma et de théâtre Maurice Barrier, célèbre pour ces rôles de  second couteau du cinéma français comme dans Le Grand Blond avec une chaussure noire, Molière du meilleur comédien dans un second rôle dans Douze hommes en colère en 1998, est décédé du Covid-19. Une étrange période de disparitions s’installe aussi tandis que le festival d’Avignon n’en finit pas de ne pas vouloir s’annuler. Néanmoins cette semaine du 13 avril sera une grande semaine de théâtre marquée par la programmation des mises en scène par Stéphane Braunschweig de pièces de Henrik Ibsen.

La programmation de la chaine YouTube de la Comédie française n’est pas en reste :

Lundi 13 à 20h30 Les Trois Sœurs d’après la pièce d’Anton Tchekhov, film réalisé par  Valeria Bruni-Tedeschi avec les membres de la troupe. L’occasion de gouter le texte autrement, de vérifier l’immense talent de Éric Ruf, Bruno Raffaelli, Florence Viala, Coraly Zahonero, Laurent Stocker, Michel Vuillermoz, Elsa Lepoivre, Gilles David, Stéphane Varupenne, Georgia Scalliet, Danièle Lebrun et de retrouver dans sa dernière apparition le regretté Michel Robin. 

Mardi 14 à 20H30 le cultissime Les Damnés créé en Avignon dans la cour d’honneur d’après le scénario de Luchino Visconti, Nicola Badalucco et Enrico Medioli, dans une mise en scène de Ivo van Hove

Vendredi 17 à 20H30 20h30 Le Système Ribadier de Georges Feydeau et Maurice Hennequin dans une mise en scène Zabou Breitman autour du trio de talents: Laurent Stocker, Nicolas Lormeau, Laurent Lafitte, capté au Théâtre du Vieux-Colombier en décembre 2013  

La Comédie francaise est aussi sur France 5 avec le dimanche 19 à 20h50 puis en replay Le Misanthrope de Molière – mise en scène Clément Hervieu-Léger. Nous avions titré à sa création en Février 2017 comme un rêve tant le geste hypnotise.

Le théâtre de L’Odéon nous offre quatre bijoux qu’il faudra voir sans choisir.  D’abord Une Maison de Poupée, réputée la plus appréciée pièce d’Ibsen dans l’une de ses plus belles mises en scène commise par le talentueux Stéphane Braunschweig  avec l’inoubliable Chloé Réjon dans le rôle de Nora.  Le Canard Sauvage d’Ibsen présenté en 2015 à La Colline avec encore la si talentueuse et athlétique Chloé Rejon. (Notre critique ici). Aussi la sublime pièce Brand. Pour cette pièce méconnue en France Braunschweig a dû commander une traduction pour sa création en 2005 au Théâtre National de Strasbourg. La pièce fut un immense succès auprès du public autant que de la presse. Aussi Rosmersholm (Sigmund Freud la considérait comme la plus belle pièce de Ibsen) défendue par les compagnons habituels du metteur en scène: Claude Duparfait (qui compose un Rosmer perdu et tendu) ,  Maud Le Grevellec (magnifique Rebekka West) et Annie Mercier (la gouvernante qui sait envelopper l’intrigue est sa tension) . 

Toujours sur le site de l’Odéon on pourra découvrir l’étonnant et inspirant Les Trois Sœurs d’Anton Tchekhov, mise en scène Timofeï Kouliabine en langue des signes russes, curiosité qui nous avait à l’époque laissé dubitatifs.

Le Théâtre 13 propose la pièce ( captation complète)  Les Fils de la Terre, adaptation théâtrale du film documentaire édifiant d’Edouard Bergeon, autour d’une tragédie rurale. Le spectacle avait obtenu le Prix du Jury et le Prix du Public au Prix Théâtre 13 – Jeunes metteurs en scène en 2015

La plateforme OPSYS TV propose  cette semaine  L’ingénu de Voltaire,  conte philosophique, publié en 1767, créé au Lucernaire et adapté pour la scène dans une magnifique performance de l’acteur Thomas Willaime.

Notons enfin pour les plus courageux, possédant un écran suffisamment grand pour rendre la magnificence de la pièce, le théâtre  Le Quai d’Angers propose sur son site la captation complète de Henry VI de William Shakespeare, dans l’incroyable prouesse de Thomas Jolly  présenté en 2015 aux Ateliers Berthier sous forme de deux cycles de neuf heures!

Rappelons que le site Le site TheatreContemporain.net propose sa propre plateforme de captations gratuites ; plus de cent pièces à voir ou à revoir dont cette semaine  notre sélection sous forme de l’innovant Cendrillon de Joel Pommerat ( notre critique ici)  et La réunification des deux Corées du même  Pommerat  mise en scène Jacques Vincey en anglais soustitré.

Rappelons enfin que le site de l’Ina Madelen propose un abonnement de trois mois gratuits. Nous conseillons la pièce d’August Strindberg de 1888, Mademoiselle Julie avec Fanny Ardant, splendide dans le rôle titre. Ou Le fil à la Patte de Feydeau dans une mise en scène de Jacques Charon (1970) avec l’inoubliable Roberts Hirsch dans rôle de Bouzin. Ou encore Le Révizor de Gogol avec l’espiègle Jacques Duby dans le rôle titre. Et enfin, en hommage à Jean-Laurent Cochet le Bourgeois gentilhomme dans sa mise en scène de 1981 à La Comédie Francaise avec Jean Le Poulain, magnifique et chantant Monsieur Jourdain.

 

Crédit Photos © Une maison de poupée – Elisabeth Carecchio

Solidays annonce l’annulation de son édition 2020 et 3 millions d’euros de manque à gagner
Julien Segol : Il faudrait revoir nos métiers d’artistes avec le prisme du développement durable
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *