Théâtre
A Aubervilliers, Laurent Chétouane essaye, par-delà réponses et questions

A Aubervilliers, Laurent Chétouane essaye, par-delà réponses et questions

11 novembre 2014 | PAR Geoffrey Nabavian

Et le théâtre pour vous, c’est quoi ? : telle est la question que pose Laurent Chétouane à une quinzaine d’habitants d’Aubervilliers et de ses environs. Pas comédiens pros, pour la plupart d’entre eux. Une présentation d’une heure, ré-improvisée chaque soir. Un résultat forcément aléatoire, dont on peut trouver qu’il ne met pas assez en valeur les idées. Malgré des moments émouvants.

[rating=2]

Et le theatre a Aubervilliers c'est quoiCeci n’est pas un spectacle. Cette première « pièce d’actualité » entend montrer à tous les participants, public comme interprètes, que « le théâtre est lié à leur vie ». C’est du moins le principe général de ces commandes de Marie-José Malis à des artistes, qu’elle explique avec ses mots. Vingt jours de répétition pour tenter d’aboutir à une « forme mise en mouvement par la vraie vie ». On est parés à être émus et enseignés. Le tout est de savoir comment les paroles vont être mises en scène.

Lorsqu’on a vu cette « pièce », le début s’est révélé percutant. Racontons. Présents sur scène depuis notre entrée, les interprètes s’approchent de nous, très près. Le silence se fait. Il dure. Encore et encore. On comprend que quelqu’un, parmi le groupe, doit prendre la parole en premier. C’est difficile. On aime. Enfin, plusieurs se mettent à encourager Hamid, jeune homme qui paraît avoir vingt-cinq ans. Qui répond qu’il a les bras pétrifiés. Il se met bientôt à marcher, épaulé par les autres. Qui le soutiennent lorsqu’il s’effondre à terre, en larmes. Une femme commente en disant que ses copains ne viendront pas le voir au théâtre ce soir, ni aucun autre. Elle est dans le même cas. Ca la rend triste. Et elle pleure. Quelle est la part de vérité, de jeu, de prévu, dans ces larmes ? On ne demande qu’à en savoir plus.

On écoute donc les participants, qui se meuvent dans l’espace, s’organisent en petits groupes, et se racontent. Il y a Samir, qui joue le jeu, et essaye de jouer tout court. Il y a Yann, qui cherche à ce que ceux qui parlent aillent au bout de leurs idées. Il y a Alain, qui rappelle que les spectateurs sont venus voir « les habitants d’Aubervilliers », et qu’il faut se présenter sous cet angle. Ou Emmanuelle, qui préfère les gestes acrobatiques, car elle n’a pas très envie de parler. On est intrigués.

Mais au bout d’un moment, les paroles se font plus déliées. On comprend que nos habitants se mettent à considérer la scène pour ce qu’elle est, et à réaliser, de façon instinctive, quelque chose de leur idée du théâtre. Mais ce faisant, on chute dans le premier degré. Des danses, des discussions n’ayant plus rien à voir, des mises en retrait par certains… On perd le rapport personnel au théâtre. L’effet de groupe met les corps en mouvement, mais nulle forme n’émerge. On n’a pas de réponse, mais… on n’est plus questionnés non plus.

« Peu à peu le public aura ce réflexe amusé, ému, d’aller voir ce que les artistes ont à nous dire de l’actualité », écrit Marie-José Malis : le soir où on l’a vue, cette expérience tentée par Laurent Chétouane ne disait pas assez de choses. Elle montrait. On eût aimé qu’elle transfigure ces paroles et ces présences. Qui, telles qu’on les a découvertes, ont leur place sur un plateau de théâtre.

Et le théâtre pour vous, c’est quoi ?, une « pièce d’actualité » dirigée par Laurent Chétouane. Avec des habitants d’Aubervilliers. Durée : entre 1h et 1h15.

Visuel : © Willy Vainqueur

Infos pratiques

Nue Galerie
Institut du Monde Arabe – IMA
Ozanne Tauvel

5 thoughts on “A Aubervilliers, Laurent Chétouane essaye, par-delà réponses et questions”

Commentaire(s)

  • jacquet

    nous etions 11 ce dimanche 9 nov a voir les 15 comediens sur scene
    nous aussi sommes des amateurs et jouons des pieces que nous ecrivons .ma premiere impression negative a ete la lenteur du jeu des acteurs mais aussi la tristesse qui se degageait dans les dialogues .on avait l impression qu il se parlait entre eux car l on entendait pas tout.certains acteurs ne parlaient pas assez fort!
    pourquoi une telle confidentialite !
    je me suis ennuye car l ensemble manquait de rythme c est dommage car les comediens etaient sincere et je pense qu il faudrait faire un effort pour interesser le spectateur d aubervillier
    qui n a pas l habitude du theatre
    le theatre c est aussi se rendre populaire
    j espere etre enthousiasme par d autres creation et je continuerai a venir avec plaisir si le sujet ne me semble pas trop intellectuels
    merci
    et bon courage
    me jacquet dominique

    novembre 11, 2014 at 23 h 58 min
  • Lilili

    C’est exactement ce qu’on entendait en sortant : « nulle forme n’émerge ! » Donc effectivement on n’a ni réponse, ni questionnement et peu de théâtre.

    novembre 12, 2014 at 0 h 29 min
  • Chantal NONIS

    Il est vrai que ma première impression n’était pas bonne du tout. Je me suis ennuyée, je n’ai pas compris le sens de « cette pièce » et le titre de « et le théâtre c’est quoi pour vous? ». Pas de mise en scène, les acteurs bougent dans l’espace mais sans vraiment de but, le silence du début est long et pour moi, n’a pas de sens. Mais l’improvisation des acteurs est géniale et surprenante. Même si, à juste titre, c’est lent, trop confidentiel et pas assez tourné vers le public, les thèmes abordés sont intéressants mais pas assez approfondis, pas de rythme, la partie musique n’a inspiré personne sur la scène…. Si vous voulez faire venir les Albertivillariens au théâtre, il faudra revoir le concept. Merci

    novembre 12, 2014 at 23 h 22 min
  • jacquet

    pouvez vous nous repondre car je pense que vous pensez differemment
    merci

    novembre 13, 2014 at 16 h 06 min
  • jacquet

    bonjour
    je vous contacte a nouveau car ce serait sympa si on pouvait discuter ensemble
    es ce comme ca tous les soirs
    j espere que ces petits mots seront lu et entendu par vous tous
    bonne continuation
    a bientot

    novembre 16, 2014 at 22 h 58 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture