Théâtre

2011/2012 au Rond-Point : saison anniversaire pour Jean-Michel Ribes

11 mai 2011 | PAR La Rédaction

Ses dix ans passés à la tête du Théâtre du Rond-Point, Jean-Michel Ribes entend bien les fêter dignement. En ouverture de saison, il présentera son dernier spectacle, le texte et la mise en scène sont de lui, la composition musicale est signée par son complice Reinhardt Wagner. « René l’énervé » se présente comme un opéra bouffe et tumultueux inspiré du chef d’état actuel et de la politique gouvernementale depuis 2007. Pour cette année anniversaire, Ribes s’est entouré de nombreux artistes qu’il affectionne, des auteurs vivants, des metteurs en scène, des acteurs, français (Jacques Gamblin, Pierre Arditi, Rémi de Vos, Guy Bedos, Frédéric Bélier-Garcia) et européens (Pippo Delbono, Rodrigo Garcia, Emma Dante, Alfredo Arias) … Ils ont tous jalonné les dix saisons, sont devenus des habitués des lieux et feront parties de la saison à venir foisonnante et éclectique (plus de 30 spectacles proposés). Le directeur espère ainsi donner « envie de vivre éveillés et joyeux ». Voici quelques lignes sur ce qui vous attend la prochaine saison au Rond-Point.

Jean-Michel Ribes a souhaité faire entendre la révolte, la fureur et l’humanisme d’artistes internationaux comme Pippo Delbono (Dopo la battaglia), Emma Dante (La trilogia degli occhiali), et puis celles d’Angelica Liddel (El ano de Ricardo) qui, après sa sulfureuse révélation au Festival d’Avignon, fera ses débuts parisiens au Rond-Point et à l’Odéon. D’autres spectacles en langue étrangère seront présentés en association avec le Festival d’Automne, Rodrigo Garcia, artiste récurent de la maison, revient pour une nouvelle performance (Golgota picnic) et on découvrira Romina Paula avec El tiempo todo entero.

La Loi du marcheur avec Nicolas Bouchaud fera partie des quelques reprises indispensables avec le retour du Cirque invisible, et Un mage en été d’Olivier Cadiot.

Alfredo Arias a enchanté les saisons passées avec Tatouage et son Cabaret Brecht, il revient avec Truismes, sa propre adaptation d’un roman de Marie Darrieusseq et y interprétera entre autres le rôle d’une femme-cochon. D’autres comédiens populaires seront de la fête, Sophie Marceau revient au théâtre dans Une histoire d’âme de Bergman, Pierre Arditi jouera au côté de Catherine Hiegel la dernière pièce de Grumberg (Moi je crois pas) alors qu’un deuxième texte de l’auteur sera présenté et interprété notamment par Jean-Paul Farré.  Jacques Gamblin défendra son propre texte intitulé Tout est normal mon cœur scintille, Alexandre Astier, comédien de Kaamelott, se prendra pour Bach dans Que ma joie demeure, Bernard Menez montera Le gros, la vache et la mainate. Quelques one man shows s’ajoutent à cela, celui de Gaspar Proust, un spectacle de Guy Bedos, et puis Christophe Alévêque, dans une fanfaronnade médiatique avec un air de déjà vu : l’humoriste veut se présenter aux élections présidentielles et fera ses soirées électorales au Rond-Point !

Un fête de l’humour irrévérencieux pour les amateurs, du divertissement bobo pour ses détracteurs, c’est sans doute un peu des deux, selon les propositions, mais il n’empêche que l’inventif Jean-Michel Ribes a donné incontestablement une identité solide à la grande rotonde du bas des Champs-Elysées, dépassant les frontières public/privé, mettant à l’honneur les auteurs vivants (Il faut quand même se souvenir de la grande parade d’Olivier Py, c’était gonflé), et la scène contemporaine européenne (Warlikowski est passé au Rond-Point avant l’Odéon et Chaillot). En plus d’une programmation importante, avec trois salles qui tournent à plein régime, le Rond-Point est devenu un lieu culturel agréablement convivial avec sa librairie, son restaurant. Quel avenir pour le Rond-Point ? Une probable reconduction pour Jean-Michel Ribes ? Qui pourrait lui succéder ?

 

Gagnez 10×2 places pour la Soirée du vendredi au Cab : La nouvelle égérie, le vendredi 27 mai 2011
Gagnez votre soin du visage Naturelle Aphrodite
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *