Spectacles
Rotterdam la nuit : amour meurtri à la Reine Blanche

Rotterdam la nuit : amour meurtri à la Reine Blanche

17 septembre 2021 | PAR Juliette Sergent

Le théâtre de la Reine Blanche présente Rotterdam la nuit, une pièce écrite et mise en scène par Charif Ghattas, où trois sœurs en conflits s’apprêtent à perdre leur mère, le seul lien qui peut encore les réunir.

« Il t’aime et il fait des efforts. Ça n’a rien d’extraordinaire non ? » annonce Mire à l’une de ses sœurs. Rien d’extraordinaire, à priori. Pourtant, les trois sœurs sur scène interprétées par Elisabeth Bouchaud, Coralie Emilion-Languille et Pauline Ziadé, tentent de se rapprocher, en vain, malgré leurs beaux souvenirs d’enfance. L’histoire se déroule dans deux chambres d’hôtel dans la ville de Rotterdam. Il est tard, mais une longue nuit se présente.

Une longue nuit d’apprentissage

Une nuit à attendre un coup de téléphone de la part de l’hôpital. La mère des trois protagonistes doit rendre son dernier souffle d’un moment à l’autre. Arrive alors une attente interminable – contrairement à la pièce qui défile sans s’en rendre compte – pour les trois sœurs.

Les personnages nous captivent, chacune à leur façon. Trois femmes aux personnalités différentes, en manquent d’amour fraternel. « Avec cette réunion nocturne de Mire, Rita et Diane à Rotterdam, mon idée fixe était de partir en chasse du secret tendu entre elles, sans qu’il soit jamais formulé » partage Charif Ghattas. Coralie Emilion-Languille interprète parfaitement son personnage, Diane, la petite sœur qui est sans aucun doute celle qui réussi à maintenir le lien qui les unis encore toutes les trois. Rita, joué par Pauline Ziade est le personnage le plus perdu de l’histoire et peut-être le plus difficile à interpréter, tombant maladroitement – souvent – dans l’excentricité. Néanmoins, elles nous tiens en haleine pendant une heure de représentation, où l’on espère une belle réconciliation.

Rotterdam la nuit ne vous fera certainement pas esquisser un sourire. Mais vous serez pris par le destin tragique de ces trois sœurs, que tout oppose en apparence, enfin réunis le temps d’une triste et lourde soirée.

Rotterdam la nuit de Charif Ghattas, au théâtre de la Reine Blanche, jusqu’au 17 octobre 2021.

Visuel : Affiche Rotterdam la nuit

Taste of Paris 2021 : le festival des chefs est de retour !
Marthe Mercadier nous a quittés
Juliette Sergent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture