Performance
Kunstfest Weimar : « Animate », un voyage initiatique

Kunstfest Weimar : « Animate », un voyage initiatique

01 septembre 2022 | PAR Lucine Bastard-Rosset

Animate est une performance qui entraine le spectateur au centre d’un monde futuriste, où le climat a entrainé des changements notables. En s’emparant des nouvelles technologies, ce spectacle nous plonge dans un voyage initiatique aux multiples sensations. Une performance à découvrir durant le Kunstfest Weimar. 

Un récit engagé

Le réchauffement climatique est un sujet virulent au cœur des débats politiques actuels. Autour de nous, le monde se transforme et évolue inéluctablement vers sa destruction. La nature est marquée de manière durable par ces changements, son essence intrinsèque en est profondément meurtrie. L’œuvre de l’artiste Chris Salter, Animate, s’empare de ces sujets pour les détourner et les insérer dans un récit futuriste.

Dans Animate, on suit le voyage de Laurie et Daniel, qui tentent de fuir un monde façonné par les effets du changement climatique. Ils partent à la découverte de nouvelles terres et se retrouvent immergés dans des espaces sauvages. Leur voyage les mène vers les Tablelands, un lieu où la nature déjoue toutes les règles scientifiques préexistantes. Dans cet espace désertique, les roches et les arbres apparaissent comme vivants et animés. Ils respirent, émettent des bruits et affectent sensiblement et psychologiquement les deux protagonistes.

Une performance en deux parties

La représentation d’Animate au Kunstfest Festival a lieu dans un immense hangar. En y entrant, les spectateurs sont amenés à s’assoir sur des troncs d’arbre pour écouter le récit de Laurie et Daniel, raconté par deux comédiens. Autour d’eux, il n’y a rien, exceptée une bâche bleue et des copeaux de bois, seuls vestiges de notre civilisation ?

Si la première partie de la pièce laisse le spectateur passif, l’Acte II le pousse à prendre part à la performance. Muni d’un casque de réalité virtuel et augmentée, il déambule dans un nouvel espace aménagé, pour découvrir les Tablelands. Le choix de recourir aux nouvelles technologies permet d’immerger totalement le public dans un bain de sensations. Autour de lui, les roches, d’abord inanimées, se mettent à bouger et à s’élever dans les airs. Un ballet aérien démarre, rejoint par les deux comédiens qui traversent l’espace. En tant que spectateur, on se retrouve au milieu de roches, les sentant nous traverser, cherchant à les éviter pour ne pas être percuté.

Animate est une véritable trouvaille artistique, au propos éminemment politique et engagé. Cette performance nous questionne sur la nature même des éléments et nous montre que la nature est belle est bien un organisme vivant qu’il n’est pas possible de nier.

Visuel : ©Affiche

Les 5 vernissages de la rentrée
Les expositions de la Galerie ACC à Weimar
Lucine Bastard-Rosset

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture