Performance

Au 104, Cyril Teste et le collectif MxM dans les strates de la mémoire

Au 104, Cyril Teste et le collectif MxM dans les strates de la mémoire

21 septembre 2013 | PAR Christophe Candoni

504

Dans le cadre du festival Temps d’images au Centquatre, des groupes d’artistes aussi divers que singuliers tels que Hotel Modern, Christiane Jatahy, Enrique Diaz ou le collectif Berlin sont amenés à questionner le monde d’aujourd’hui à travers des formes contemporaines mêlant arts plastiques, visuels, scéniques et technologies et font ainsi bouger les lignes de la représentation dramatique.

En collaboration avec l’Ircam, le collectif MxM et Cyril Teste proposent une brève performance intitulée Bedroom eyes dont la forme originale entre le jeu vidéo et le témoignage poétique tend à faire cohabiter sur le plateau temps présent et passé enfoui.

Cyril Teste convoque, dans cette petite proposition d’une demi-heure, toute son intelligence de l’espace et son savoir-faire scénique. Un dispositif élémentaire constitué d’une caméra, un écran et un acteur (Thierry Raynaud, seul en scène) et un travail sonore particulièrement élaboré, plongent le spectateur dans la subjectivité d’un homme à la recherche de son passé, ranimant ses souvenirs et blessures d’enfance liées à une mère absente.

L’acteur déambule très lentement sur le plateau et se souvient de la maison dans laquelle il vivait autrefois tandis que celle-ci est projetée sur un écran avec lequel il entre en interaction  Le texte de Frédéric Vossier, volontiers flou et mystérieux, laisse volontairement interrogatif (la mère est-elle couchée ou non dans la chambre ?). Cela n’enlève rien à sa beauté et sa grande simplicité participe à la force émotionnelle de la représentation.

Samedi et dimanche à 16h. Durée : 30 minutes. Une rencontre bord de plateau avec l’équipe aura lieu le samedi 21 septembre à l’issue du spectacle en atelier 9.

Au revoir là-haut de Pierre Lemaitre
N.A.M.E Festival 2013, 9e édition
Christophe Candoni
Christophe est né le 10 mai 1986. Lors de ses études de lettres modernes pendant cinq ans à l’Université d’Amiens, il a validé deux mémoires sur le théâtre de Bernard-Marie Koltès et de Paul Claudel. Actuellement, Christophe Candoni s'apprête à présenter un nouveau master dans les études théâtrales à la Sorbonne Nouvelle (Paris III).Spectateur enthousiaste, curieux et critique, il s’intéresse particulièrement à la mise en scène contemporaine européenne (Warlikowski, Ostermeier…), au théâtre classique et contemporain, au jeu de l’acteur. Il a fait de la musique (pratique le violon) et du théâtre amateur. Ses goûts le portent vers la littérature, l’opéra, et l’Italie.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *