Spectacles
Les coups de cœurs du Off d’Avignon 2

Les coups de cœurs du Off d’Avignon 2

14 juillet 2021 | PAR Amelie Blaustein Niddam

En cette deuxième semaine de Festival d’Avignon, voici quelques uns des coups de cœur du OFF.

Les deux belles surprises du OFF sont des spectacles sur l’altérité et l’humanité :  le très intelligent Vu d’ici d’Alexis Armengol, une histoire de deux frères qui se retrouvent, l’un hospitalisé à l’initiative de l’autre et diagnostiqué schizophrène et qui vont nous apprendre comment parler à notre prochain ; et le très tendre Normalito de Pauline Sales sur la différence et sur la norme. 


Ni du In ni du Off, quelque part entre les deux, se niche le Festival Contrecourant. Courrez voir Fin et suite c’est une bombe. Un spectacle de danse eschatologique à hurler de rire et de talent signé du génie Simon Tanguy. Ça se donne le vendredi 16 juillet à 22 heures à l’île de la Barthelasse, à Avignon.


Autre coup de cœur : La collection, performance vintage et intelligente sur les objets qui comptaient pour nous avant !  Au 11 à 11 h 55, dans le cadre de la Sélection Suisse, relâche les 11, 12 et 19 juillet.

Au théâtre du Train bleu à 10 heures (relâche le 20 juillet), la politique comme vous ne l’avez sans doute jamais vu avec La Vie et la mort de Jacques Chirac, roi des Français, un portrait décapant et sans concession sous forme de bilan du président « fossoyeur du gaullisme ».

Autre pépite du Off, Rachel, danser avec nos morts, au 11 à 13 h 10 (relâche les 19 et 26 juillet), la compagnie By Collectif nous offre une émouvante plongée dans les émotions d’une famille en deuil qui se retrouve pour le mariage d’une de ses filles. Bouleversant de sincérité.

À la Manufacture, à 10 h 40, David Lescot reprend le génial J’ai trop d’amis qui met en boite la 6e et ses aléas ! Infos pratiques ici

Visuel  © Simon LOISEAU

Les Francofolies de La Rochelle : ralentir la cadence
[Cannes 2021, Quinzaine] Entre les vagues : un film puissant
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture