Jeune Public

Pouetpouet et Tutu et « La boîte à mélosique », un voyage musical et poétique

Pouetpouet et Tutu et « La boîte à mélosique », un voyage musical et poétique

21 février 2020 | PAR Magali Sautreuil

Spectacle musical accessible dès 3 ans, « La boîte à mélosique » se présente comme un conte initiatique traditionnel, relevé d’une pointe d’audace. La pièce mêle en effet théâtre, poésie, musique et… pole dance ! Il fallait oser, la compagnie TAIM’ l’a fait, le rendu est impressionnant et l’ensemble, très visuel, parfait pour du jeune public. À découvrir jusqu’au 1er mars 2020 à l’Essaïon, avant le festival Off d’Avignon 2020.

 

Cachées derrière un tulle hémisphérique transparent dont la forme rappelle la lune, deux silhouettes se découpent dans la pénombre. Nous sommes au moment du coucher et, comme tous les enfants, une jeune fille réclame une histoire avant de s’endormir, une histoire un peu particulière qui ne peut exister qu’à travers la musique… Remontons donc la boîte à mélosique pour découvrir la fabuleuse aventure de Pouetpouet et Tutu ! 

 

Tutu était une danseuse, chanteuse à ses heures perdues. Elle vivait dans une boîte à musique avec son ami Pouetpouet, un musicien plus doué pour s’exprimer avec des instruments (guitares, clarinettes, harmonicas, percussions, pédales d’effets…) que par le langage. Pire que le prince de Motordu, il inversait syllabes et lettres et parlait ainsi une langue rigolote qui lui était propre. Tout allait pour le mieux jusqu’au jour où Tutu se mit à rêver d’ailleurs, de partir sur la lune à dos d’étoiles vers le pays merveilleux.  

Au grand dam de son compère, elle décida d’entreprendre ce dangereux périple, au cours duquel elle découvrit de nouveaux horizons (le bout du monde, la plage…) et de drôles de loustics, dont le plus étrange est assurément Piglou, un lutin farceur haut en couleur. 

Mais le voyage de notre ballerine est surtout intérieur. Il l’amène en effet à se questionner sur le sens de son existence. Autrefois captive, les journées de notre danseuse étaient rythmées par la mélodie de la boîte à musique. Elle n’était qu’un automate, spectatrice de sa propre vie. Aujourd’hui, c’est sa vie qu’elle doit inventer. C’est en osant aller au bout de ses rêves, en dépassant sa peur de l’inconnu et ses doutes, qu’elle parvient à s’épanouir. C’est d’ailleurs le message que la compagnie souhaite transmettre aux spectateurs : pour vivre pleinement, il faut parfois prendre des risques. Comme l’écrit Antoine de Saint-Exupéry dans ses Cahiers : « Fais de ta vie un rêve, et d’un rêve une réalité ».

Les aspirations de liberté et d’émancipation de Tutu se retrouvent également dans la manière dont elle s’exprime. Si la barre verticale renvoie au mécanisme de la boîte à musique, le pole dance est quant à lui réputé pour procurer énormément d’assurance à ses pratiquants. Mélange de danse et d’acrobatie sur et autour d’une barre métallique verticale, qui requiert force et souplesse, ce sport séduit et impressionne par son côté aérien et les différentes figures qui le constituent. Cet aspect visuel du spectacle, associé aux costumes, aux musiques et aux jeux de lumière, convient parfaitement à un jeune public. 

La mise en scène a d’ailleurs été pensée pour être comprise au premier regard, sans avoir à piper mot. Le décor se métamorphose sous nos yeux grâce au tulle, matériau léger et facile à mettre en œuvre. La barre verticale change de fonction au fil des aventures de Tutu : mât de bateau, parasol, arbre fruitier… ses utilisations sont multiples. À chaque nouvelle contrée visitée, la musique et les instruments changent, de même que les costumes des personnes que Tutu rencontre. Nul besoin de connaître parfaitement le français pour suivre Pouetpouet et Tutu dans leurs folles aventures !  

La boîte à mélosique, spectacle musical jeune public à partir de 3 ans, de et avec Marie Teissier et Nicolas Naudet, mis en scène par Marie Teissier, présenté à Paris, au théâtre de l’Essaïon, tous les jours, du 8 février au 1er mars 2020, à 10 h 30 en semaine et à 11h le weekend. Relâche les 24 et 25 février 2020. Durée : 50 minutes.

Ce spectacle sera également présenté dans le cadre du festival Off d’Avignon, du 3 au 26 juillet 2020, à l’Espace Alya, à 12 h 30, salle c.

Retrouvez l’actualité de la compagnie TAIM’ sur son site Internet (ici), via les pages Facebook du spectacle (ici) et de la compagnie (ici).

 

Réservez vos billets sur le site de la Fnac (ici).

 

Visuels : Affiche et photos de © Maxime Joret

Infos pratiques

Théâtre Daunou
Essaion Théâtre
theatre_essaion

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *