Jeune Public

Le Chat Botté… et culotté !

Le Chat Botté… et culotté !

22 octobre 2019 | PAR Heilen Beyer

Le Théâtre 100 noms propose pour la deuxième saison son spectacle jeune public Le Chat Botté. Jeune public ? Pas seulement ! Le Chat Botté, écrit et mis en scène par Mickaël Boulé n’est pas destiné seulement aux enfants. En effet, qu’on assiste au Chat Botté parce qu’on accompagne un enfant ou parce qu’on aime Charles Perrault (il n’y a pas d’âge pour apprécier les contes), on y passe un très bon moment.

La scène est faite de peu : un grand rideau rouge, une chaise et un chariot. (La compagnie Karabas, qui joue le spectacle, est habituée au théâtre de rue.) Ainsi, ce sont les comédiens qui portent le spectacle, avec leur dynamisme et leur répartie. Car il en faut pour tenir en haleine un public d’enfants. Ce sont toujours les plus exigeants ! Mais les trois comédiens y arrivent avec brio. On relèvera la panoplie de personnages joués avec brio par Karine Audebert, la grandiloquence de Mickaël Boulé dans sa scène de Dom Juan (oui, oui, vous avez bien lu) et le jeu de Guillaume Roussel, le Chat Botté, qui fait une entrée remarquable.

Lors de la première, les enfants étaient absorbés par le spectacle. Ils rient, s’étonnent et participent même. En effet, les comédiens font appel à eux par moment. Dès lors, ils sont ravis de pouvoir monter sur scène, chanter, aider un personnage. Les enfants deviennent bandilleros, sauveurs de la reine ou sujets du Marquis de Carabas. Il y a de quoi se plonger dans l’histoire.

Quant aux parents, s’ils apprécient redécouvrir le conte de Perrault, ils se délectent aussi des apartés des comédiens. Car le spectacle a différents niveaux de lecture. Pour le plus grand plaisir des adultes ! Ce spectacle est aussi pensé pour les accompagnateurs : il est plein de jeux de mots, références, blagues équivoques. Et l’on ne vous parlera pas de la morale finale… à vous de la découvrir ! Il est vraiment agréable d’assister à un spectacle jeune public qui ose à la fois le gagesque et la subtilité, la cabriole et le spirituel. C’est en somme un Chat Botté et culotté que la Compagnie Karabas propose ; on l’adore !

 

Pour les grands et les moins grands, Le Chat Botté 

Jusqu’au 3 Novembre au Théâtre 100 noms (+ quelques dates courant Novembre)

Informations et réservations :  02 28 200 100

La jeune scène flamande au Théâtre de la Bastille
Le Louvre fête en beauté les 500 ans de la mort de Léonard de Vinci et invite L’Homme de Vitruve
Heilen Beyer

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *