Jeune Public
Jeune public : une biennale de création théâtrale pour toi !

Jeune public : une biennale de création théâtrale pour toi !

15 janvier 2014 | PAR Geoffrey Nabavian

Aujourd’hui, « Odyssées en Yvelines » démarre. Cette excellente initiative du Théâtre de Sartrouville permet de découvrir six spectacles mis au point à chaque fois par un dramaturge, un metteur en scène et des comédiens appartenant au secteur de la création théâtrale contemporaine. Des spectacles pensés spécialement pour les enfants. Ils passent absolument partout. Courez les voir !

Affiche ODepuis 1997, le département des Yvelines et le Théâtre de Sartrouville organisent « Odyssées en Yvelines », une biennale de création théâtrale contemporaine à destination du jeune public. Claude Sévenier, initiateur du projet, a vu sa mission continuée, au fil des années, par les excellents directeurs du Centre dramatique national de Sartrouville, Laurent Fréchuret puis Sylvain Maurice. Le but de la manifestation, qui a lieu tous les deux ans, est de développer le secteur de la création jeune public, et en même temps, de faire découvrir des artistes à un nombre plus grand de spectateurs. Six pièces sont proposées à chaque édition. Pour les concevoir, dans chacun des six cas, un metteur en scène s’associe avec un dramaturge.

Des metteurs en scène ayant participé à « Odyssées en Yvelines » depuis 1997 ? Philippe Adrien, Brigitte Jacques-Wajeman, Claire Lasne Darcueil, Irina Brook, Dan Jemmett, Joël Jouanneau, Alfredo Arias

Train de nuitDes spectacles réalisés dans ce cadre ? Le magnifique Bled, du dramaturge québécois Daniel Danis, monté en 2009 : la quête d’un enfant d’une cité pour trouver une « maison » à ses six frères, et son combat contre sa propre peur. Spectacle doté d’un souffle renversant, mêlant comédiens, marionnettes, effets spéciaux sonores et vidéos.
Et le magnifique Train de nuit pour Bolina, de Nilo Cruz, monté par Célie Pauthe en 2011 : le parcours de deux enfants d’un pays d’Amérique latine, vivant dans leurs rêves et leurs mondes intérieurs, vers une grande ville. Un groupe de comédiens formidables habitant un décor tout en lumières et en sculptures miniatures.

Cette saison, nous aurons :
-une adaptation de Moby Dick d’Herman Melville par le dramaturge Fabrice Melquiot – associé au Théâtre de la Ville – montée par Matthieu Cruciani, et resituée dans un cinéma des années 50 ;
Bouh !, un texte sur la peur de Mike Kenny, dramaturge britannique très à la mode dans les théâtres publics, mis en scène par Simon Delattre ;
Joséphine, les Enfants punis, de l’auteur-metteuse en scène Anna Nozière, programmée l’an passé au Théâtre de la Colline ;
My Brazza, de Ronan Chéneau, monté par David Bobée, qui a réalisé des adaptations de William Shakespeare, Hamlet ou Roméo et Juliette, en y incluant la danse, hip-hop ou africaine, et le cirque ;
Le Rêve d’Anna, texte d’Eddy Pallaro monté par Bérangère Vantusso, qui aime à mêler comédiens et marionnettes ;
ainsi que :
Entre chou et loup, concert détonnant, duo humoristique entre un violoncelle et une flûte proposé par Noémi Boutin et Sylvaine Hélary.

Ces spectacles passent partout dans les Yvelines, en représentation gratuite parfois. Rendez-vous sur le site de la manifestation pour connaître les dates et les lieux.

Visuels : affiche d’Odyssées en Yvelines 2015

Train de nuit pour Bolina © CDN de Besançon

Infos pratiques

Mark Tompkins fait passer le casting au Paradise Garage, c’est « Showtime » !
Guitares Vintage d’Antoine Pascal, catalogue de jouets pour grands garçons…
Geoffrey Nabavian
Parallèlement à ses études littéraires : prépa Lettres (hypokhâgne et khâgne) / Master 2 de Littératures françaises à Paris IV-Sorbonne, avec Mention Bien, Geoffrey Nabavian a suivi des formations dans la culture et l’art. Quatre ans de formation de comédien (Conservatoires, Cours Florent, stages avec Célie Pauthe, François Verret, Stanislas Nordey, Sandrine Lanno) ; stage avec Geneviève Dichamp et le Théâtre A. Dumas de Saint-Germain (rédacteur, aide programmation et relations extérieures) ; stage avec la compagnie théâtrale Ultima Chamada (Paris) : assistant mise en scène (Pour un oui ou pour un non, création 2013), chargé de communication et de production internationale. Il a rédigé deux mémoires, l'un sur la violence des spectacles à succès lors des Festivals d'Avignon 2010 à 2012, l'autre sur les adaptations anti-cinématographiques de textes littéraires français tournées par Danièle Huillet et Jean-Marie Straub. Il écrit désormais comme journaliste sur le théâtre contemporain et le cinéma, avec un goût pour faire découvrir des artistes moins connus du grand public. A ce titre, il couvre les festivals de Cannes, d'Avignon, et aussi l'Etrange Festival, les Francophonies en Limousin, l'Arras Film Festival. CONTACT : [email protected] / https://twitter.com/geoffreynabavia

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture