Humour

« Les AutreS », histoire unique au Sentier des halles

« Les AutreS », histoire unique au Sentier des halles

19 février 2019 | PAR Emilie Zana

4 amis – 1 appartement – 1 infinité de possibilités : c’est comme ça que le groupe Les AutreS présentent un spectacle hilarant et improvisé à 100% au Sentier des halles. 

Une question trône sur la scène : Dites-nous comment nous pourrions vous rendre la vie plus belle ? Les spectateurs, invités à répondre, glissent le carton dans une boîte d’un air malicieux. Les comédien.ne.s Fabien, Guillaume, Andy et Julie découvrent les cartons et en sélectionnent un qui sera le fil directeur du spectacle. Le spectacle a à peine commencé qu’on est déjà excité à l’idée de voir comment le groupe va s’y prendre pour illustrer le carton choisi ce dimanche : « Tuer mon chef ». 

On assiste alors à une enfilade de surprises : des petites scènes et digressions se succèdent, enrichissant le récit tout en apportant sa dose d’originalité, le tout orchestré brillamment par le régisseur. Le boss d’un des colocataires est séquestré dans une chambre à cause de sentiments amoureux inavoués, rejoint plus tard par un policier et un radar pour une histoire de points de permis… 

Le groupe est pétillant et s’accorde à merveille. Et leur aisance sur scène à proposer une improvisation toujours drôle est fascinante. Il faut dire que cela fait des années qu’ils se connaissent et qu’ils pratiquent l’improvisation. Les situations absurdes, jeux de mots ou encore les multiples incarnations dévalent tout naturellement sur les planches – et on peut même parfois lire la surprise sur le visage des comédien.ne.s eux-mêmes. 

Les AutreS nous racontent une histoire tout à fait unique – puisqu’improvisée entièrement – et nous plongent délicieusement dans leur univers farfelu et touchant. Le spectacle est de retour sur scène au Sentier des Halles du 3 février au 31 mars. Réservez vos billets ici, il reste 3 dates : 3 mars – 17 mars – 31 mars, à 17h au 50 rue d’Aboukir 75002 Paris. 

 

Visuel : affiche officiel et ©EZ

Infos pratiques

« Nino dans la nuit », la poésie urbaine de Capucine et Simon Johannin
« Grâce à Dieu » finalement en salles mercredi
Emilie Zana

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *