Humour
« Eco-responsable » de Ben au Café de la Gare

« Eco-responsable » de Ben au Café de la Gare

08 août 2015 | PAR Simon Théodore

De retour d’Avignon, Ben est de passage à Paris, les 7 et 8 août, pour interpréter son dernier spectacle « Éco-responsable« . Non loin de Beaubourg, la petite salle du Café de la Gare laisse la place à ce comédien pour un one man show absurde, drôle et pertinent.

Le théâtre n’est que des ampoules. Énoncée par l’artiste, cette idée triviale et parfaitement juste pose le cadre d’un monologue d’un peu plus d’une heure. Comme son titre l’indique, les thèmes évoqués sont l’écologie, la consommation de masse et la politique. Chaque sketch est rythmé par des digressions hilarantes, intelligentes et extravagantes. L’effet est réussi. Les éclats de rire sont incessants et le public se perd dans les nombreuses histoires rocambolesques. Cette absurdité est la marque de fabrique de Ben.

Avec lucidité, il rappelle les étrangetés du monde. L’histoire du tilapia, ce fameux poisson de la famille des cichlidae, en est un premier exemple. L’acteur arrive à trouver des images parfaitement référencées. Parfois un peu longues, ses parenthèses sont néanmoins drôles et porteuses de sens. Aussi, aux côtés des chefs d’entreprises milliardaires, il tacle les nombreux énarques multi diplômés incapables de résoudre la crise. Son analyse est simple, réaliste et raisonnée mais son discours pourrait être nettement plus corrosif et gênants. Son art de l’absurde lui permet d’éviter de s’engager. Le garçon ne froisse pas. Le monologue est rythmé par les nombreux récits farfelus. Les différentes intonations et autres accents amusent tandis que l’absence de transition surprend. Ben passe du coq à l’âne sans problème et n’hésite pas à instaurer des temps de silence. Même ces instants sont comiques !

Dans l’émission de Laurent Ruquier, On ne demande qu’à en rire, les nombreux passages l’avaient fait connaître auprès d’un public plus large. Ses collaborations avec Arnaud Tsamère, autre adepte de l’absurde, étaient remarquées. Sur les planches, son humour est tout aussi agréable et efficace mais, parfois, les véritables enjeux se perdent dans la surenchère.

Visuel : Affiche du spectacle

Infos pratiques

Galerie Nast à Paris
Galerie Annie Gabrielli
Manesse-Philippe

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *