Humour
Christophe Alévêque au Café de la Gare

Christophe Alévêque au Café de la Gare

03 novembre 2022 | PAR Cloe Bouquet

Depuis le 4 octobre et jusqu’au 13 décembre 2022, retrouvez Christophe Alévêque avec son spectacle Vieux Con ? au Café de la Gare tous les mardis à 21h.

 

Dans son spectacle Vieux Con ?, Christophe Alévêque tente d’expliquer le monde à son petit dernier ; un monde régi par le politiquement correct et la bien-pensance, dont il soulève les incohérences avec ironie et intelligence, sans s’épargner non plus. S’il refuse l’auto-censure, Christophe Alévêque ne fuit pas l’auto-dérision.

Un humoriste n’est pas un essayiste : le rire repose souvent sur la caricature et il est toujours ridicule et peu pertinent de reprocher à l’artiste de rire autour de tel ou tel sujet. En revanche, tout est dans la manière de le faire, et le comique ne peut être réussi qu’avec un arrière-fond de lucidité et d’esprit. Ainsi, Alévêque dit très justement : « aujourd’hui, on ne parle plus qu' »en tant que ». On est des « en tant que ». En tant que femme, je… en tant que femme, lesbienne… en tant que femme, lesbienne, noire… en tant que femme, lesbienne, noire, convertie à l’islam… en tant que femme, lesbienne, noire, convertie à l’islam, réfugiée ukrainienne… et le temps que chacune se présente, on n’a plus le temps d’écouter la dernière. »

Le spectacle ne commence pas dans l’hilarité, mais plus il avance, plus les blagues s’enchaînent de façon rapprochée et les rires dans la salle montent crescendo : ça y est, on est vraiment ensemble. Alévêque ne lésine pas sur l’absurde pour révéler le comique de certaines situations : « On sait bien qu’on ne la remboursera jamais, la dette ; le problème, c’est qu’on ne sait toujours pas quand ! », déclare-t-il.

En plus d’être un formidable one man show, avec des running gags réussis, un comédien de talent, Vieux Con ? est aussi un génial plaidoyer pour l’universalisme, d’autant plus efficace qu’il ne s’agit pas d’un écrit théorique mais d’un spectacle vivant et joyeux. Si certaines remarques peuvent courroucer, sont moins brillantes que d’autres, on les excuse vite grâce au talent de l’humoriste. Ce spectacle apprend par le rire à accepter les désaccords sans regarder l’autre en ennemi. Si vous aussi, vous pensez être devenu un vieux con, vous pouvez adhérer au Club des Vieux Cons Modernes… qui – Alévêque y tient beaucoup – doit rester parfaitement inutile !!!

 

Mise en scène : Philippe Sohier

Durée : 1h30

Billetterie

Au 41 rue du Temple, 75004 Paris

 

Visuel : Affiche du spectacle

Planches Contact investit à nouveau Deauville
Le Goncourt 2022 décerné à Brigitte Giraud pour « Vivre Vite »
Avatar photo
Cloe Bouquet

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration