Humour
Après son triomphe au Châtelet, Valérie Lemercier joue à guichets fermés au Casino de Paris !

Après son triomphe au Châtelet, Valérie Lemercier joue à guichets fermés au Casino de Paris !

31 décembre 2015 | PAR Jean-Christophe Mary

Un mois après son triomphe au Châtelet, l’humoriste fait hurler de rire le public du Casino de Paris avec son nouveau spectacle. On retrouve quelques personnages connus et découvre de nouveaux sketches autour d’une mise en scène bien ficelée. 

Une fois de plus ce nouveau One Woman Show, l’humoriste emmène le public dans tous les milieux socio culturels. Elle se moque de tout et de tout le monde, y compris d’elle-même. Entre cynisme et autodérision, non seulement elle déclenche le rire mais en plus elle y prend plaisir. Assister à une performance de Valérie Lemercier, c’est voir défiler une galerie de portraits  où le rire se transmet au spectateur par un simple regard, geste de la main, un simple mouvement du corps.  On se laisser porter par le rythme, la pulse de ces vannes parfois bien crues qui s’enchaînent à la vitesse de la lumière. Grâce à une mise en scène sobre et efficace, vous prenez crampes de rire sur crampes rire en ayant du mal à reprendre votre souffle. Les personnages sont aussi tendres, loufoques qu’absurdes. Virtuose de la tchatche,  elle se moque aussi bien du paysan, du beauf que de l’aristocrate bourgeoise, aborde d’un ton décalé et provocant des thèmes comme la violence conjugale. Le rappeur de banlieue, la coach qui relook François Hollande, les vieux qui pètent, la fille de psy et sa baby-sitter, Frank le restaurateur qui vante les produits régionaux, l’ado qui fait des selfies, les collègues de travail qui font la fête au bureau, tout le monde en prend pour son grade. Il y a aussi ce personnage récurent qui passe avec sa valise sur scène qui sert de fil rouge au spectacle. Et comment ne pas sourire à l’évocation de ces prénoms « Vieille France » tels Louis Marie Aderic Enguerrand, Tancrede, Anne Framboise, rejetons attendrissants de cette famille d’aristos bordélique. Elle scrute nos petits travers comme personne, saisissant les corps, les attitudes. Cette grosse femme qui verbalise avec son psy sur son mariage raté, ce veuf belge au parler cru, cet ivrogne qui va voir l’Avare au Théâtre. Elle a le don de restituer les voix, les intonations, les tics de ces personnages qui nous ressemblent tant. Elle se moque gentiment, imite, dialogue et passe à la moulinette nos sentiments à chaque âges de la vie. Les gags et effets visuels s’enchaînent à la vitesse de la lumière et c’est à se tordre de rire. Un tourbillon d’énergie, de bonheur et de rires garanties.  On en redemande.

Casino de Paris. 16, rue de Clichy, 9e.  Tél. 08 926 98 926. A 20h. De  40 à 65 €

Jusqu’au 31 Décembre 2015

Tournée en 2016

 

Jean-Christophe Mary

Dix cadeaux de dernière minute
Quinte-Essence à la galerie Jeanne Bucher Jaeger: des météores pour que la planète fasse de beaux rêves
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *