Danse

La troupe d’Alonzo King au Théâtre de Chaillot

La troupe d’Alonzo King au Théâtre de Chaillot

16 mars 2018 | PAR Marie Boëda

Première en France, « The Propelled  Heart » d’Alonzo King est présentée au Théâtre de Chaillot. Plastique et technique magnifiques des danseurs accompagnés de la cantatrice Lisa Fischer ; le spectacle a pourtant été un peu long à décoller.

Alonzo King est passé par la compagnie d’Alvin Ailey et l’American Ballet Theater. En 1982, il créé Lines Ballet en Californie. Un style moderne qui laisse une grande place aux bases classiques, beaucoup plus que dans de nombreuses compagnies contemporaines.

La troupe des 11 danseurs est impressionnante de performances techniques, sauts, triples pirouettes… Les danseuses aux jambes interminables touchent le ciel. Chaque danseur garde sa propre personnalité tout au long du spectacle. Ils évoluent sur scène en groupe, en duo ou en soliste, ce qui permet d’habiller un décor inexistant.

Chaque geste est porté par la voix exceptionnelle de Lisa Fischer, choriste attitrée de grandes stars internationales (Sting, Rolling Stones…). Le pouvoir du chant est mis à l’honneur, il oriente les danseurs, les élève même. On aurait aimé toutefois ressentir ce lien fort entre les danseurs et la chanteuse dès le début du spectacle.

A la fin de la première partie, des duos de danseurs entrent en symbiose avec les cordes vocales de la chanteuse ; les musiques arrangées en direct de JC Maillard et Lisa Fischer se partagent le son. Le rythme s’accélère au fur et à mesure, le son monte, les danseurs s’animent, on assiste pour finir à une explosion de formes, de lumières dans les gestes, la voix et la musique. Un feu d’artifice qui donne envie d’y re-goûter.

(c) Queen B Wharton

Les gravures onirique de Philippe Mohlitz au Musée des Beaux-Arts de Bordeaux
En suspens – l’exposition du BAL
Marie Boëda

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *