Danse
Preljocaj en exclusivité pour Paris Quartier d’Été

Preljocaj en exclusivité pour Paris Quartier d’Été

23 juillet 2011 | PAR Alienor de Foucaud

Dans le cadre du festival Paris Quartier d’Été, le chorégraphe libanais Angelin Preljocaj présentait deux oeuvres inédites, Annonciation et Empty Moves I & II. Dans la nef de l’église St Eustache, deux danseuses incarnaient la visite de l’ange Gabriel à Marie. Le lendemain, la cour des Invalides était habitée par la danse expérimentale.

Renvoyant au sujet le plus figuré par les peintres, Annonciation se saisit de la scène biblique transformant l’annonce faite à Marie en cration manifeste. Thème à la problématique si proche du charnel et du coprs, par la fécondation de Marie, l’Annonciation se prête bien à la danse. Annonce d’un art nouveau ou Annonciation d’un art à naître, la création de Preljocaj se veut avant-gardiste.

Prenant son élan d’une liberté à l’autre, Empty Moves trouve sa lointaine origine dans un texte de 1849, une invitation à la désobéissance civile qui valut à son auteur, Henry David Thoreau, de passer une nuit en prison. Un exercice de rébellion repris à sa façon par un autre créateur insoumis, John Cage. Evacuant le sens et l’essence, Preljocaj s’aventure au coeur de l’expérience, à la recherche d’une nouvelle articulation du phrasé chorégraphique. Sautant dans le vide, il ouvre un espace où le seul mouvement triomphe, pure abstraction qui peut se fairte et se désagréger. Quatre corps qui s’imbriquent, s’élèvent, s’enroulent, se séparent, renvoyant le spectacteur à son propre vertige.

« Cook’n Roots », une performance contemporaine en festin au Théâtre des Hivernales
Les Nuages retournent à la maison, la montée en puissance d’un cri contre la prostitution
Alienor de Foucaud

One thought on “Preljocaj en exclusivité pour Paris Quartier d’Été”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *