Danse

Marcel Schwald et Chris Leuenberger révèlent le féminin aux Hivernales

Marcel Schwald et Chris Leuenberger révèlent le féminin aux Hivernales

15 juillet 2019 | PAR Amelie Blaustein Niddam

A Avignon, dans le cadre de la Sélection Suisse et de On y danse l’été, le festival des Hivernales accueille EF FEMININITY, une intense pièce documentaire sur l’impossible question du genre. A sujet très tendance, réponse très exigeante.

Sur scène pour l’instant on s’ennuie ferme. Chris Leuenberger, Shilok Mukkati, Diya Naidu, et Living Smile Vidya dansent de façon caricaturale sur une musique poussive, comme si tout allait bien, comme si tout était normal, avec une joie facile d’être ensemble. Sans grande transition, la part documentaire de la pièce reprend ses droits et entre théâtre et danse, le propos de la violence partagée entre en scène.

Tour à tour les interprètes monologuent et dansent en même temps l’image qu’ils ont d’eux-mêmes, l’image qu’ils diffusent et l’image qu’ils voudraient avoir.  Chacun expose une souffrance nette, sans appel. Chacun se sent décalé. Chris Leuenberger est le seul homme sur scène, il est également le seul blanc. A ses côtés Shilok Mukkati, Diya Naidu et Living Smile Vidya viennent de Bangalore où vit une belle communauté queer.

La pièce interroge autant le patriarcat que le colonialisme.  Cette performance très juste est intime sans pathos. Nous nous interrogeons sur nous-mêmes en même temps qu’eux. Le rappel est clair: la féminité n’est pas une question biologique.

La réunification de ces quatre identités sur scène tient du miracle. Des castes différentes, des langues différentes mais un rapport à l’humanité perturbé. Marcel Schwald et Chris Leuenberger  apportent un véritable souffle à l’idée d’écoute de soi.

Aux Hivernales jusqu’au 20 à 21H15. Durée 1H.

Visuel : ©Lukas Acton

Lyon : zoom sur un café éclairé
Avignon OFF: Mudith Monroevitz une révélation
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *