Danse

Laura Scozzi, Kader Attou ou encore Hamid Ben Mahi à Suresnes cités danse

Laura Scozzi, Kader Attou ou encore Hamid Ben Mahi à Suresnes cités danse

23 décembre 2013 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Voilà maintenant 22 ans que le Festival Suresnes cités danse joue les passerelles entre le hip-hop et la danse contemporaine. Comme à son habitude, il réunit un plateau flamboyant prêt à réchauffer l’hiver.

Du 10 janvier au 2 février, le festival réunit chorégraphes patentés et nouvelle génération dans un équilibre solide. On craque pour les soirées connexions, où trois jeunes chorégraphes se voient mis relations. Pour l’une d’entres elles, le week-end du 18 janvier, John Degois mettra en scène un discours imaginaire sur les mille et une façons de se « vendre » aux programmateurs, sous le titre de Ma Nuit américaine. Céline Lefèvre, elle, dansera l’histoire de la danse hip-hop dans Ma Leçon de hip hop, et Mélanie Sulmona s’intéressa à « l’autre ».

Les têtes d’affiche offrent une belle harmonie entre créations et reprises. Ainsi, Hamid Ben Mahi reviendra avec son Apache, pièce créée avec la complicité de Yan Péchin, guitariste d’Alain Bashung. On pourra revoir également The Roots de Kader Hattou.

À découvrir tout court : Bouba Landrille Tchouda pour Un Casse-noisette hip-hop et acidulé et Laura Scozzi pour son Barbe-Neige et les Sept Petits Cochons au bois dormant.

Le festival se clora par un bal hip-hop le 2 février.

Visuel : © Dan Aucante

Infos pratiques

La Cité internationale universitaire de Paris
Le Trabendo
Burnod-Sylvia

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *