Danse

La Ménagerie de Verre présente ses Inaccoutumés

06 novembre 2010 | PAR Alienor de Foucaud

Du 9 novembre au 4 décembre, la Ménagerie de Verre présente le Festival des Inaccoutumés, performances, nouveautés contemporaines, et objets chorégraphiques de toutes sortes seront de la partie, au plus grand bonheur des aficionados de ce lieu insolite.

Véritable laboratoire d’expérimentation, la Ménagerie de Verre s’est imposée comme LE lieu où se produisent les personnalités de la scène contemporaine actuelle. Un lieu ouvert à toutes les capacités d’inventions poétiques, où les artistes ont toute liberté pour redistribuer les cartes des écritures scéniques.

C’est aussi là que se déroule un des temps forts de cette saison parisienne : Les Inaccoutumés, une véritable mise en perspective du plus vif de la création française et internationale. Plus qu’un festival, cette formidable matrice d’où jaillissent les nouvelles scènes est un moment unique qui permet de prendre le pouls d’une époque.

Avec une ligne éditoriale qui privilégie les créations, cette année encore, Les Inaccoutumés offre aux artistes l’opportunité de s’aventurer dans des projets innovants.

Quatre créations sont à l’affiche de cette nouvelle édition qui compte huit spectacles, trente soirées, dont trois séries de cinq représentations.

Une programmation qui privilégie les fidélités en proposant les travaux d’artistes qui trouvent à la Ménagerie de Verre un espace indispensable où présenter leurs créations. Et qui multiplie les découvertes en propulsant au-devant de la scène de jeunes personnalités artistiques.

Pour consulter la programmation du Festival, c’est ici !

Festival Les Inaccoutumés, du 9 novembre au 4 décembre, à 20h30

Ménagerie de Verre, 12/14, rue Léchevin, 75011 Paris, Métro Parmentier (ligne 3)

Tarifs des spectacles : plein tarif : 13 euros, tarif réduit : 10 euros, Pass 3 spectacles : 27 euros

Réservations par mail : [email protected] ou par téléphone au : 01 43 38 33 44 de 14 à 18h du lundi au vendredi

Infos pratiques

Costumes d’enfants au Musée Guimet-Retour aux sources de la mode
Tacita Dean filme le grand Cunningham
Alienor de Foucaud

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *