Danse

Jubilé d’Or de Françoise Chantraine au Théâtre du Châtelet

18 avril 2010 | PAR Alienor de Foucaud

Dimanche 2 Mai, la chorégraphe Françoise Chantraine fêtera son Jubilé d’Or au Théâtre du Châtelet en présentant son nouveau ballet, Entre Ciel et Terre ; l’occasion de revenir sur le parcours d’une femme atypique et d’une école de danse et compagnie hors normes.

 

Françoise Chantraine fête les 50 ans de son école-compagnie, soit l’élaboration progressive d’un concept pédagogique, d’une méthodologie pour enfants, adolescents et adultes et d’un répertoire chorégraphique grandissant. Poussée par sa vocation de transmettre, elle est parvenue à développer la formation de ceux et celles qui aspirent à vivre son œuvre, tant sur un plan artistique, pédagogique et humain.

Inscrite dans la continuité et la lignée d’Isadora Duncan et de Martha Graham, Françoise Chantraine situe sa danse dans un mouvement contemporain de danse d’expression. Non seulement la danse est un matériau artistique mais elle aide aussi au développement personnel de chacun, participant à la construction de soi. La danse est langage et transmet une émotion par le corps.

La danse d’expression de Françoise Chantraine relève d’une technique partant de la respiration permettant au centre du corps de rayonner à travers des membres assouplis et fortifiés par « une technique habitée » par l’âme du mouvement, lui-même relié aux éléments de l’univers. Une attention rigoureuse est apportée au « placement » des positions internationales de la danse, dans le respect et la typologie de chacun.

Avec son mari, Alain Chantraine, la chorégraphe a ainsi créé une approche de la danse dont la méthode pédagogique fait appel à l’être tout entier, en harmonisant ses trois pôles, physique, émotif et intellectuel. Le principe des cours repose sur l’alternance des « temps de la vie », d’où les « 5 temps Chantraine » qui sont le rythme, l’intériorité, la technique, la créativité et la chorégraphie, pouvant devenir un cheminement vers l’unité spirituelle et corporelle.

Ainsi, Françoise Chantraine a toujours cherché, dans une unité spirituelle et corporelle, à relier l’art de la danse à l’art de vivre. Sa danse est appel à la vie et sa parole est mouvement, porteuse d’une force vitale et d’une profonde ouverture à l’autre.

En présentant son dernier ballet au Théâtre du Châtelet, la chorégraphe se lance à nouveau un important défi, celui de faire danser près de 570 danseurs, réunissant l’ensemble chorégraphique et professionnel et plusieurs de ses 15 centres de danse, de France et d’Angleterre.

 

Entre Ciel et Terre, Théâtre du Châtelet, 2 Mai 2010,

www.chatelet-theatre.com

La Danse d’expression Alain et Françoise Chantraine : www.dansechantraine.com

 

Le Ballet de l’Opéra National du Rhin chorégraphié par Lucinda Childs
Encore plus de bons plans en famille pour les vacances!
Alienor de Foucaud

One thought on “Jubilé d’Or de Françoise Chantraine au Théâtre du Châtelet”

Commentaire(s)

  • Zozore

    J’irai applaudir une très jolie danseuse et un très bon écrivain..

    avril 26, 2010 at 16 h 22 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *